ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 23 Juillet 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 25/04/2018 à 22:51


Une carte animée en 3D de la Voie lactée grâce au satellite Gaia



Le satellite européen Gaia a permis de cartographier en 3D près de 1,7 milliard d'étoiles de notre galaxie, et pour 1,3 milliard d'entre elles de déterminer leur distance à la Terre, a annoncé mercredi l'Agence spatiale européenne.

« Cet ensemble de données est très riche et nous pensons que cela va révolutionner l'astronomie et notre compréhension de la Voie lactée », a déclaré à l'AFP Uwe Lammers, un responsable scientifique de Gaia pour l'ESA.

« Avec Gaia, on peut vraiment reconstituer toute l'histoire de la Voie lactée. C'est comme faire de l'archéoastronomie (...) pour reconstruire vraiment l'histoire de notre Univers », a déclaré Günther Hasinger, directeur de la Science à l'ESA, lors d'une présentation de ces données à l'occasion du Salon aéronautique ILA de Berlin.

Lancé fin 2013, le satellite, qui scrute les sources lumineuses de notre galaxie, est positionné à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Il exécute 500 millions de mesures par jour. Les données sont transmises au sol et traitées par un consortium réunissant 450 scientifiques de 20 pays.

Gaia, qui travaille depuis 2014, avait déjà permis d'établir une première version du catalogue de mesures en septembre 2016. Celle-ci donnait la position de 1,1 milliard d'étoiles de la Voie lactée, mais le satellite n'avait déterminé la distance que pour deux millions d'étoiles et de façon imprécise.

« C'était juste un apéritif », déclare à l'AFP Frédéric Arenou, chercheur du CNRS à l'Observatoire de Paris-PSL.

« Là, c'est un véritable feu d'artifice », a estimé François Mignard, directeur de recherche émérite du CNRS à l'Observatoire de la Côte d'Azur, responsable de la participation française dans Gaia.

« On connaît la distance de ces étoiles, donc on va connaître leur luminosité intrinsèque, connaître leur âge, leur évolution », explique Frédéric Arenou.

Les nouvelles données recueillies par Gaia pendant 22 mois, entre juillet 2014 et mai 2016, ont été mises en ligne mercredi à midi et tout le monde peut désormais avoir accès à ce catalogue sur internet.

Dans le monde entier, des chercheurs sont « très excités » de découvrir ces données et de pouvoir commencer à travailler dessus, a souligné Anthony Brown, de l'université de Leiden (Pays-Bas), un des scientifiques du consortium présent à Berlin.

Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
En Ecosse, un coin reculé des Highlands avant-poste de la conquête spatiale
Une boule étrange parmi les 12 nouvelles lunes découvertes autour de Jupiter
Douze nouvelles lunes découvertes autour de Jupiter
Les Américains peut-être absents de l'espace après novembre 2019
Tourisme spatial: les premiers vols réguliers peut-être en 2019
Un vaisseau cargo russe rejoint l'ISS en un temps record
Israël veut lancer son premier engin spatial vers la lune
Espace: la Chine conçoit un lanceur surpuissant pour 2030
Oumuamua serait en fait une comète
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques
Chasse au crocodile sur les plages de l'île touristique de Phuket
Le chlordécone nuit à la fertilité des souris sur plusieurs générations
Au Mozambique, l'agriculture de conservation au secours de la forêt
Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.