ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

SCIENCE - Publié le 26/04/2018 à 21:45


Le cerveau de l'homme de Néandertal prend forme



        
Pour la première fois, des chercheurs ont tenté de reconstituer le cerveau de l'homme de Néandertal en 3D, une approche originale qui, sans résoudre le mystère de sa disparition, pourrait contribuer à mieux comprendre notre cousin.

« Tenter de reconstruire en 3D le cerveau à l'intérieur de crânes de fossile est tout à fait nouveau », explique à l'AFP Naomichi Ogihara, de l'université Keio au Japon, coauteur de l'étude qui mêle « l'anthropologie physique, l'ingénierie mécanique et la neuroscience ».

Pour réaliser cette reconstruction, les chercheurs ont modélisé, à partir des IRM de près de 1200 personnes, ce que l'on pourrait appeler un cerveau « moyen » d'Homo sapiens du 21e siècle.

Ils ont ensuite numériquement « déformé » ce cerveau type pour qu'il prenne la forme de crânes fossiles d'homme de Néandertal puis des crânes d'anciens Homo sapiens.

« On est tellement loin de bien comprendre le cerveau de l'homme préhistorique, que toutes les petites étapes supplémentaires sont utiles », explique à l'AFP Antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l'Homme.

Selon l'étude publiée jeudi dans Scientific Reports, les reconstitutions démontrent que « l'Homo sapiens présentait des morphologies cérébrales significativement différentes, notamment un cervelet plus gros ».

Les Néandertaliens sont apparus en Europe, en Asie centrale et au Moyen-Orient il y a 200 000 ans. Ils ont disparu il y a environ 30 000 ans, sans que l'on sache pourquoi.

« Il existait de réelles différences morphologiques entre les cerveaux des deux espèces, ce qui a pu entraîner des différences dans les capacités cognitives et sociales », juge Naomichi Ogihara.

« Cette différence pouvait être subtile, mais une différence même subtile peut devenir significative en termes de sélection naturelle », ajoute le chercheur évoquant la disparition de l'homme de Néandertal.

Ce dernier point peut porter à caution, la corrélation, en matière de cerveau, entre la taille, la forme et la fonction restant spéculative. Mais « il est important de mieux documenter le cerveau et dans ce sens, ces travaux sont importants », souligne Antoine Balzeau.

« En accumulant des connaissances, des progrès en génétique, en morphologie fonctionnelle, en imagerie du cerveau... on arrivera peut-être à comprendre les différences anatomiques entre l'Homo sapiens et l'homme de Néandertal, voire, un jour, à comprendre les différences comportementales », ajoute le spécialiste.

Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pourquoi les oiseaux n'ont-ils plus de dents ? Une nouvelle piste
Des ossements au Danemark racontent une féroce bataille il y a 2.000 ans
La salamandre géante de Chine court vers l'extinction
Les théories du complot pourraient être le résultat de la façon dont les humains gèrent les probabilités
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
De lourds dinosaures savaient s'occuper de leurs oeufs sans faire d'omelette
Tombe de Toutankhamon: les chambres cachées inexistantes
L'Homme aux Philippines dès 700.000 ans? La piste du rhinocéros
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.