ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SANTE - Publié le 02/05/2018 à 16:48


Les dermatologues dénoncent la chirurgie esthétique des grains de beauté



Retirer un grain de beauté ne peut pas être un acte de chirurgie esthétique invisible, mais une intervention médicale qui laisse forcément une cicatrice, a averti mercredi le Syndicat national des dermatologues.

Cette organisation de médecins spécialistes s'est insurgée contre de "fausses informations (...) diffusées par des plateformes dites chirurgicales".

Elle vise en réalité une célèbre clinique parisienne de chirurgie esthétique qui promet de "retirer en toute sécurité et sans cicatrice" les grains de beauté.

Les personnes faisant ce choix courent "un risque réel pour leur santé" en ne traitant pas un problème potentiel, d'après les dermatologues.

Ils rappellent qu'un grain de beauté doit être d'abord examiné au microscope par le médecin.

S'il est bénin, les dermatologues "préfèrent dissuader de faire une intervention". Si en revanche il y a un soupçon, l'intervention (exérèse du naevus) consiste à inciser une zone plus large par précaution.

La cicatrice est "un passage obligé", insistent les dermatologues.

Promettre de ne pas en laisser est mensonger selon eux: "la technique promue (...) provoque une destruction aveugle de la lésion, sans possibilité de contrôle, et laisse obligatoirement une cicatrice".

"De plus, une destruction incomplète peut être suivie de résurgence de la lésion qui sera difficile à interpréter si on ne dispose pas d'un examen en laboratoire de la lésion initiale", a déploré le Syndicat.

L'apparition d'un grain de beauté chez l'adulte est parfois le signe d'un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. L'enlever soi-même est fortement déconseillé.

Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.