ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SANTE - Publié le 02/05/2018 à 16:55


Ménopause : adopter le régime méditerranéen pour booster le capital osseux



Période sensible pour le squelette chez la femme, la ménopause entraîne une perte osseuse et musculaire conduisant à des fractures osseuses ou de l'ostéoporose. Pour réduire ce risque, une étude brésilienne, présentée ce lundi 19 mars à ENDO 2018, le congrès annuel de la Société Américaine d'endocrinologie à Chicago, suggère d'adopter le régime méditerranéen comme stratégie.

Les femmes ménopausées qui privilégient le régime méditerranéen comme type d'alimentation augmentent leur densité osseuse et masse musculaire, deux facteurs de risque d'ostéoporose et de fractures osseuses, conclut une étude conduite par des chercheurs brésiliens de l'université fédérale du Rio Grande do Sul.

Les vertus du régime méditerranéen ne sont plus à prouver. Il fait aujourd'hui consensus auprès de la communauté scientifique pour équilibrer le diabète, protéger le coeur, réduire le risque de cancer et de maladies chroniques.

Essentiellement composé de fruits et légumes, de céréales complètes, d'huile d'olive, de graines et de vin rouge en quantité modérée, le régime méditerranéen autorise un peu de poisson et exclue presque totalement la viande, les produits laitiers et les graisses saturées.

Selon l'étude qui a suivi 103 brésiliennes ménopausées depuis 5 ans et demi et âgées en moyenne de 55 ans, cette diète anti-inflammatoire serait bénéfique pour prévenir le risque d'ostéoporose, liée à la chute des oestrogènes, et les fractures.

La stratégie serait efficace indépendamment d'autres facteurs parmi lesquels la prise ou non d'un traitement substitutif hormonal (THS), de la consommation de tabac et le niveau d'activité physique qui a été mesuré à l'aide d'un podomètre chez les femmes de l'étude pendant six jours. 

Pour arriver à ces résultats, la densité osseuse des participantes, leurs masses maigre et grasse ont été mesurées pour évaluer la masse musculaire corporelle globale. Un questionnaire a permis de recueillir leurs habitudes alimentaires durant le mois précédent.

L'étude constate également une amélioration de la masse musculaire chez les femmes "qui avaient une forte adhérence au régime méditerranéen" avec une consommation plus élevée de ce type d'aliments.

" Les femmes ménopausées, particulièrement celles qui présentent une faible densité osseuse, devraient demander à leur médecin si ce type de régime pourrait leur profiter", conclut  Thais Rasia Silva, auteur de l'étude.

L'étude est présentée ce lundi 19 mars à ENDO 2018, le congrès annuel de la Société Américaine d'endocrinologie à Chicago aux Etats-Unis.

Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.022 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.