ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

SANTE - Publié le 02/05/2018 à 16:55


Ménopause : adopter le régime méditerranéen pour booster le capital osseux



Période sensible pour le squelette chez la femme, la ménopause entraîne une perte osseuse et musculaire conduisant à des fractures osseuses ou de l'ostéoporose. Pour réduire ce risque, une étude brésilienne, présentée ce lundi 19 mars à ENDO 2018, le congrès annuel de la Société Américaine d'endocrinologie à Chicago, suggère d'adopter le régime méditerranéen comme stratégie.

Les femmes ménopausées qui privilégient le régime méditerranéen comme type d'alimentation augmentent leur densité osseuse et masse musculaire, deux facteurs de risque d'ostéoporose et de fractures osseuses, conclut une étude conduite par des chercheurs brésiliens de l'université fédérale du Rio Grande do Sul.

Les vertus du régime méditerranéen ne sont plus à prouver. Il fait aujourd'hui consensus auprès de la communauté scientifique pour équilibrer le diabète, protéger le coeur, réduire le risque de cancer et de maladies chroniques.

Essentiellement composé de fruits et légumes, de céréales complètes, d'huile d'olive, de graines et de vin rouge en quantité modérée, le régime méditerranéen autorise un peu de poisson et exclue presque totalement la viande, les produits laitiers et les graisses saturées.

Selon l'étude qui a suivi 103 brésiliennes ménopausées depuis 5 ans et demi et âgées en moyenne de 55 ans, cette diète anti-inflammatoire serait bénéfique pour prévenir le risque d'ostéoporose, liée à la chute des oestrogènes, et les fractures.

La stratégie serait efficace indépendamment d'autres facteurs parmi lesquels la prise ou non d'un traitement substitutif hormonal (THS), de la consommation de tabac et le niveau d'activité physique qui a été mesuré à l'aide d'un podomètre chez les femmes de l'étude pendant six jours. 

Pour arriver à ces résultats, la densité osseuse des participantes, leurs masses maigre et grasse ont été mesurées pour évaluer la masse musculaire corporelle globale. Un questionnaire a permis de recueillir leurs habitudes alimentaires durant le mois précédent.

L'étude constate également une amélioration de la masse musculaire chez les femmes "qui avaient une forte adhérence au régime méditerranéen" avec une consommation plus élevée de ce type d'aliments.

" Les femmes ménopausées, particulièrement celles qui présentent une faible densité osseuse, devraient demander à leur médecin si ce type de régime pourrait leur profiter", conclut  Thais Rasia Silva, auteur de l'étude.

L'étude est présentée ce lundi 19 mars à ENDO 2018, le congrès annuel de la Société Américaine d'endocrinologie à Chicago aux Etats-Unis.

Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Le cannabis, nouvel eldorado des géants de l'alcool?
Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, conclut une expérience américaine
Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois
Les cabines de bronzage mises à l'index
Première greffe de foie d'une mère séropositive à son enfant
Cent ans après la grippe espagnole, le monde n'est pas à l'abri d'une pandémie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.