ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 02/05/2018 à 19:08


Un réseau pour éduquer au climat dans les écoles du monde



Un "Office for Climate Education" (OCE) a vu le jour vendredi à Paris afin de développer l'éducation au changement climatique dans les écoles du monde entier.

L'OCE veut notamment accompagner la sortie de chaque nouveau rapport du Giec (le groupe des experts du climat de l'ONU) de ressources pédagogiques, en plusieurs langues, pour élèves et enseignants.

A l'origine de l'initiative, des institutions scientifiques et fondations françaises et allemandes, dont les Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) et Postdam Institute for Climate Impact Research (PIK), ou encore Météo France et la Fondation Siemens.

"On a besoin d'éduquer face au problème climatique, en raison de l'urgence et de la complexité", a dit le climatologue Hervé Le Treut, directeur de l'IPSL: "On est en train de passer d'une ère de diagnostic à une ère de solutions. Il faut former les jeunes, qui plus tard devront être capables de prendre les décisions".

L'OCE, qui dispose d'une quarantaine de partenaires dans une dizaine de pays (USA, Grande-Bretagne, Madagascar...), veut mobiliser les réseaux éducatifs et scientifiques nationaux. L'objectif est de promouvoir des ressources, mais aussi des formations aux enseignants et des outils pour les élèves (sciences participatives, rencontres...), adaptés aux situations climatiques propres à chaque région.

L'initiative vise les élèves des niveaux primaire et secondaire (surtout les 9-15 ans) et cible fortement les pays en développement.

"Il faut que les professeurs puissent retrouver en langage simple, avec des outils, les messages de plus en plus précis" du Giec, explique Pierre Lena, membre de l'Académie des sciences et président d'honneur de la Main à la pâte, fondation qui agit depuis plus de 20 ans pour encourager l'éducation à la science en France.

Premier rendez-vous en octobre, avec la sortie d'un rapport du Giec sur la capacité du monde à limiter le réchauffement à +1,5°C par rapport à la Révolution industrielle. L'accord de Paris adopté fin 2015 engage en effet la communauté internationale à agir pour garder la hausse du thermomètre sous 2°C voire 1,5°C.

Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
Les énergies renouvelables progressent en Europe
La Zambie veut abattre 2000 hippopotames, les ONG indignées
Une rare panthère noire photographiée en Afrique
Des bases américaines menacées par le changement climatique
Prédire la floraison des cerisiers, très sérieuse mission au Japon
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.