ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

PLANETE - Publié le 02/05/2018 à 19:08


Un réseau pour éduquer au climat dans les écoles du monde



Un "Office for Climate Education" (OCE) a vu le jour vendredi à Paris afin de développer l'éducation au changement climatique dans les écoles du monde entier.

L'OCE veut notamment accompagner la sortie de chaque nouveau rapport du Giec (le groupe des experts du climat de l'ONU) de ressources pédagogiques, en plusieurs langues, pour élèves et enseignants.

A l'origine de l'initiative, des institutions scientifiques et fondations françaises et allemandes, dont les Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) et Postdam Institute for Climate Impact Research (PIK), ou encore Météo France et la Fondation Siemens.

"On a besoin d'éduquer face au problème climatique, en raison de l'urgence et de la complexité", a dit le climatologue Hervé Le Treut, directeur de l'IPSL: "On est en train de passer d'une ère de diagnostic à une ère de solutions. Il faut former les jeunes, qui plus tard devront être capables de prendre les décisions".

L'OCE, qui dispose d'une quarantaine de partenaires dans une dizaine de pays (USA, Grande-Bretagne, Madagascar...), veut mobiliser les réseaux éducatifs et scientifiques nationaux. L'objectif est de promouvoir des ressources, mais aussi des formations aux enseignants et des outils pour les élèves (sciences participatives, rencontres...), adaptés aux situations climatiques propres à chaque région.

L'initiative vise les élèves des niveaux primaire et secondaire (surtout les 9-15 ans) et cible fortement les pays en développement.

"Il faut que les professeurs puissent retrouver en langage simple, avec des outils, les messages de plus en plus précis" du Giec, explique Pierre Lena, membre de l'Académie des sciences et président d'honneur de la Main à la pâte, fondation qui agit depuis plus de 20 ans pour encourager l'éducation à la science en France.

Premier rendez-vous en octobre, avec la sortie d'un rapport du Giec sur la capacité du monde à limiter le réchauffement à +1,5°C par rapport à la Révolution industrielle. L'accord de Paris adopté fin 2015 engage en effet la communauté internationale à agir pour garder la hausse du thermomètre sous 2°C voire 1,5°C.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.