ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 02/05/2018 à 19:16


Quelles sont les personnes les plus addicts aux réseaux sociaux ?



Une étude menée par des chercheurs de l'Université américaine de Binghamton, qui dépend de celle de New York, s'est intéressée aux traits de personnalité qui contribuaient le plus à devenir addict aux réseaux sociaux. Les stressés ou les empathiques capables de se contrôler seraient concernés au même titre selon les travaux.

D'après l'étude menée auprès de 300 étudiants, trois critères seraient déterminants pour développer ce type de dépendance : le neuroticisme qui correspond à l'expérience d'émotions négatives (colère, stress, anxiété, déprime etc..), le degré de conscience associé à la capacité de se contrôler et à atteindre ses objectifs et enfin l'amabilité déclinée sous forme d'empathie, sympathie et serviabilité.

Sans surprise, les anxieux ou sujets aux émotions négatives ont plus de probabilité de devenir dépendants des réseaux sociaux tandis qu'un haut niveau de conscience et de self contrôle permet d'y échapper.

Cependant, l'étude montre de manière surprenante que ces deux spécificités combinées définissent les profils parmi les les plus à risque. Une bonne gestion des émotions et un degré de conscience élevé peuvent être modérés par le stress.

Ainsi, les personnes stressées ou inquiètes peuvent "ignorer" le contrôle qu'ils développent vis à vis de leur utilisation des réseaux sociaux, souligne l'étude.

Contrairement à une addiction à l'alcool ou au tabac, l'étude montre que la dépendance aux réseaux sociaux n'est pas forcément irraisonnée et subie : les personnes empathiques et ayant une bonne gestion de leur émotions peuvent également avoir une forte appétence pour les réseaux sociaux, constatent les chercheurs qui décrivent une "dépendance raisonnable".

Ces profils utiliseraient plus et de manière intentionnelle un réseau social "pour en maximiser les avantages perçus", selon l'étude.

Autrement dit, une personne agréable et amicale peut choisir consciemment d'utiliser plus les réseaux sociaux dans le but délibéré de nourrir des relations.

Cette étude a été initialement présentée en janvier dernier à l'occasion de la 51e Conférence internationale d'Hawaii sur la science des systèmes.

Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
En 2019, le Net va-t-il supplanter la télé?
Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox
De l'eau potable avec de l'air, quand la tech vient au secours des sinistrés
Un milliardaire japonais bat le record du tweet le plus partagé de l'histoire
Au CES, les robots savent tout faire, même le pain
Télés, smartphones: cap sur les écrans pliables et enroulables
Un Google du dark web pour naviguer dans le monde obscur du net
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.