ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 02/05/2018 à 19:16


Quelles sont les personnes les plus addicts aux réseaux sociaux ?



Une étude menée par des chercheurs de l'Université américaine de Binghamton, qui dépend de celle de New York, s'est intéressée aux traits de personnalité qui contribuaient le plus à devenir addict aux réseaux sociaux. Les stressés ou les empathiques capables de se contrôler seraient concernés au même titre selon les travaux.

D'après l'étude menée auprès de 300 étudiants, trois critères seraient déterminants pour développer ce type de dépendance : le neuroticisme qui correspond à l'expérience d'émotions négatives (colère, stress, anxiété, déprime etc..), le degré de conscience associé à la capacité de se contrôler et à atteindre ses objectifs et enfin l'amabilité déclinée sous forme d'empathie, sympathie et serviabilité.

Sans surprise, les anxieux ou sujets aux émotions négatives ont plus de probabilité de devenir dépendants des réseaux sociaux tandis qu'un haut niveau de conscience et de self contrôle permet d'y échapper.

Cependant, l'étude montre de manière surprenante que ces deux spécificités combinées définissent les profils parmi les les plus à risque. Une bonne gestion des émotions et un degré de conscience élevé peuvent être modérés par le stress.

Ainsi, les personnes stressées ou inquiètes peuvent "ignorer" le contrôle qu'ils développent vis à vis de leur utilisation des réseaux sociaux, souligne l'étude.

Contrairement à une addiction à l'alcool ou au tabac, l'étude montre que la dépendance aux réseaux sociaux n'est pas forcément irraisonnée et subie : les personnes empathiques et ayant une bonne gestion de leur émotions peuvent également avoir une forte appétence pour les réseaux sociaux, constatent les chercheurs qui décrivent une "dépendance raisonnable".

Ces profils utiliseraient plus et de manière intentionnelle un réseau social "pour en maximiser les avantages perçus", selon l'étude.

Autrement dit, une personne agréable et amicale peut choisir consciemment d'utiliser plus les réseaux sociaux dans le but délibéré de nourrir des relations.

Cette étude a été initialement présentée en janvier dernier à l'occasion de la 51e Conférence internationale d'Hawaii sur la science des systèmes.

Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Réalité mixte: révolution dans le monde du sport
A Amiens, un robot intelligent promet d'améliorer le tri des déchets
Automobile: l'électrique moins cher que l'essence selon une étude
Géothermie: les Philippines veulent rattraper le temps perdu
Télécoms: nouveau dispositif pour les appels des sourds et malentendants
Des robots qui nous ressemblent de plus en plus
Trottinettes et monoroues électriques se répandent dans les villes
Google s'allie à Ubisoft dans le jeu vidéo en streaming
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.