ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 02/05/2018 à 19:16


Quelles sont les personnes les plus addicts aux réseaux sociaux ?



        
Une étude menée par des chercheurs de l'Université américaine de Binghamton, qui dépend de celle de New York, s'est intéressée aux traits de personnalité qui contribuaient le plus à devenir addict aux réseaux sociaux. Les stressés ou les empathiques capables de se contrôler seraient concernés au même titre selon les travaux.

D'après l'étude menée auprès de 300 étudiants, trois critères seraient déterminants pour développer ce type de dépendance : le neuroticisme qui correspond à l'expérience d'émotions négatives (colère, stress, anxiété, déprime etc..), le degré de conscience associé à la capacité de se contrôler et à atteindre ses objectifs et enfin l'amabilité déclinée sous forme d'empathie, sympathie et serviabilité.

Sans surprise, les anxieux ou sujets aux émotions négatives ont plus de probabilité de devenir dépendants des réseaux sociaux tandis qu'un haut niveau de conscience et de self contrôle permet d'y échapper.

Cependant, l'étude montre de manière surprenante que ces deux spécificités combinées définissent les profils parmi les les plus à risque. Une bonne gestion des émotions et un degré de conscience élevé peuvent être modérés par le stress.

Ainsi, les personnes stressées ou inquiètes peuvent "ignorer" le contrôle qu'ils développent vis à vis de leur utilisation des réseaux sociaux, souligne l'étude.

Contrairement à une addiction à l'alcool ou au tabac, l'étude montre que la dépendance aux réseaux sociaux n'est pas forcément irraisonnée et subie : les personnes empathiques et ayant une bonne gestion de leur émotions peuvent également avoir une forte appétence pour les réseaux sociaux, constatent les chercheurs qui décrivent une "dépendance raisonnable".

Ces profils utiliseraient plus et de manière intentionnelle un réseau social "pour en maximiser les avantages perçus", selon l'étude.

Autrement dit, une personne agréable et amicale peut choisir consciemment d'utiliser plus les réseaux sociaux dans le but délibéré de nourrir des relations.

Cette étude a été initialement présentée en janvier dernier à l'occasion de la 51e Conférence internationale d'Hawaii sur la science des systèmes.

Amazon exhorté à ne plus fournir son outil de reconnaissance faciale à la police
Les compétitions du jeu vidéo Fortnite dotées de 100 millions de dollars
Paris accueille cette semaine la fine fleur de la tech mondiale
Samsung vs Apple: combien valent les bords arrondis de l'iPhone?
A Bordeaux, une borne tactile pour renseigner et orienter les sans-abri
Jeux vidéo et Histoire: la lente remise en question du récit occidental
Lithium: le chinois Tianqi renforce sa position avec un deal géant au Chili
YouTube va lancer une nouvelle version de son service de musique en ligne
Bientôt incontournable dans le cinéma? La technologie blockchain défile à Cannes
Xbox One : une manette de jeu pour handicapés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.