ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

SCIENCE - Publié le 03/05/2018 à 13:07


Une dernière recherche de Stephen Hawking publiée après sa mort



Quelques semaines après sa mort, l'astrophysicien Stephen Hawking offre ses dernières réflexions concernant la nature du cosmos, qu'il croit peut-être plus simple qu'on l'imagine souvent.

En fait, plus simple pour ceux qui sont familiers avec la physique théorique. La nature du cosmos demeure incompréhensible pour le commun des mortels.

Une recherche qui détaille ses pensées - écrite conjointement avec Thomas Hertog de l'Université de Louvain, en Belgique, avant sa mort en mars - a été publiée par le Journal of High Energy Physics. M. Hertog avait annoncé la nouvelle théorie l'an dernier, lors d'une conférence organisée pour le 75e anniversaire de M. Hawking.

L'Université de Cambridge, où le célèbre chercheur travaillait, en a annoncé la publication mercredi.

Voici une version très simplifiée de ce que dit la recherche, en commençant par quelques explications de base.

Les scientifiques croient que l'Univers est apparu lors du «Big Bang», qui a été suivi par une période d'expansion incroyablement rapide appelée inflation. Dans les limites de l'Univers observable, l'inflation est terminée depuis longtemps.

Mais certaines théories de l'inflation affirment qu'elle ne cesse jamais et qu'elle persiste éternellement dans d'autres zones du cosmos. Cette inflation interminable aurait produit un «multivers», un regroupement de petits univers au sein duquel se trouverait le nôtre.

Il pourrait y avoir un nombre infini de ces petits univers. S'ils sont tous très différents, jusqu'à quel point l'Univers que nous habitons, et où les scientifiques effectuent leurs observations, est-il représentatif?

C'est une question de base pour comprendre les lois fondamentales de la nature, et il n'est pas facile de trouver un moyen d'estimer combien de types d'univers sont probables, explique David Kaiser, qui enseigne la physique au Massachusetts Institute of Technology.

Plusieurs chercheurs se sont attaqués à cette question, mais M. Hawking l'a examinée d'un point de vue découlant de sa longue étude de l'intersection entre la théorie quantique et la gravité, indique M. Kaiser.

La recherche de M. Hawking suggère que le nombre possible d'univers est beaucoup plus restreint qu'on le croyait jusqu'à présent. Ce qui signifie donc que «le comportement de notre propre Univers observable ne serait pas une exception rare, mais peut-être typique», a déclaré M. Kaiser par courriel.

«Naturellement, tout cela n'est que spéculation.»

Avi Loeb, du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian, estime qu'il s'agit d'une «recherche stimulante, mais pas révolutionnaire».

Découverte rare de traces d'un bateau viking en Norvège
L'évolution des buveurs de lait
Kilo: le grand K bientôt déboulonné de son piédestal
Le prix Nobel de physique à trois pionniers des lasers
Un scientifique émet des propos sexistes lors d'un atelier du CERN
Une tiquothèque pour connaître l'insecte suceur de sang
Le Titan de Vorombe remporte le titre de plus gros oiseau du monde
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.048 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.