ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

SCIENCE - Publié le 03/05/2018 à 13:07


Une dernière recherche de Stephen Hawking publiée après sa mort



        
Quelques semaines après sa mort, l'astrophysicien Stephen Hawking offre ses dernières réflexions concernant la nature du cosmos, qu'il croit peut-être plus simple qu'on l'imagine souvent.

En fait, plus simple pour ceux qui sont familiers avec la physique théorique. La nature du cosmos demeure incompréhensible pour le commun des mortels.

Une recherche qui détaille ses pensées - écrite conjointement avec Thomas Hertog de l'Université de Louvain, en Belgique, avant sa mort en mars - a été publiée par le Journal of High Energy Physics. M. Hertog avait annoncé la nouvelle théorie l'an dernier, lors d'une conférence organisée pour le 75e anniversaire de M. Hawking.

L'Université de Cambridge, où le célèbre chercheur travaillait, en a annoncé la publication mercredi.

Voici une version très simplifiée de ce que dit la recherche, en commençant par quelques explications de base.

Les scientifiques croient que l'Univers est apparu lors du «Big Bang», qui a été suivi par une période d'expansion incroyablement rapide appelée inflation. Dans les limites de l'Univers observable, l'inflation est terminée depuis longtemps.

Mais certaines théories de l'inflation affirment qu'elle ne cesse jamais et qu'elle persiste éternellement dans d'autres zones du cosmos. Cette inflation interminable aurait produit un «multivers», un regroupement de petits univers au sein duquel se trouverait le nôtre.

Il pourrait y avoir un nombre infini de ces petits univers. S'ils sont tous très différents, jusqu'à quel point l'Univers que nous habitons, et où les scientifiques effectuent leurs observations, est-il représentatif?

C'est une question de base pour comprendre les lois fondamentales de la nature, et il n'est pas facile de trouver un moyen d'estimer combien de types d'univers sont probables, explique David Kaiser, qui enseigne la physique au Massachusetts Institute of Technology.

Plusieurs chercheurs se sont attaqués à cette question, mais M. Hawking l'a examinée d'un point de vue découlant de sa longue étude de l'intersection entre la théorie quantique et la gravité, indique M. Kaiser.

La recherche de M. Hawking suggère que le nombre possible d'univers est beaucoup plus restreint qu'on le croyait jusqu'à présent. Ce qui signifie donc que «le comportement de notre propre Univers observable ne serait pas une exception rare, mais peut-être typique», a déclaré M. Kaiser par courriel.

«Naturellement, tout cela n'est que spéculation.»

Avi Loeb, du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian, estime qu'il s'agit d'une «recherche stimulante, mais pas révolutionnaire».

Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pourquoi les oiseaux n'ont-ils plus de dents ? Une nouvelle piste
Des ossements au Danemark racontent une féroce bataille il y a 2.000 ans
La salamandre géante de Chine court vers l'extinction
Les théories du complot pourraient être le résultat de la façon dont les humains gèrent les probabilités
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
De lourds dinosaures savaient s'occuper de leurs oeufs sans faire d'omelette
Tombe de Toutankhamon: les chambres cachées inexistantes
L'Homme aux Philippines dès 700.000 ans? La piste du rhinocéros
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.