ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

SEXO - Publié le 07/05/2018 à 00:41


Quand un chagrin d'amour brise le coeur, littéralement!



Un chagrin d'amour ou la perte d'un proche peut littéralement briser le coeur: la cardiomyopathie de Tako-Tsubo, pathologie méconnue, provoque chez sa victime les symptômes d'un infarctus mais reste bénin pour une grande majorité des cas.

"C'est une paralysie brutale d'une grande partie du coeur en rapport avec un stress, qui est le plus souvent émotionnel mais aussi physique", a expliqué mercredi lors d'une conférence de presse Eric Bonnefoy-Cudraz, chef du service d'urgences cardiaques de l'hôpital Louis Pradel à Bron (banlieue de Lyon).

"Ce stress peut être causé par la perte d'un être cher, d'un emploi, par une agression mais aussi par une grande joie", a ajouté le médecin précisant qu'il se traduisait par "une douleur thoracique immédiate" dont les symptômes étaient proches de ceux d'un infarctus.

"A la différence d'un infarctus, le coeur, dont la capacité d'éjection est alors ralenti de 30%, ne subit aucune lésion et se rétablit dès le troisième jour. La convalescence est complète au bout d'un mois", a-t-il poursuivi sans écarter que des complications pouvaient survenir.

Provoqué par la libération massive dans le sang d'hormones (dont l'adrénaline), ce syndrome est décrit pour la première fois dans les années 1990 au Japon, où les cardiologues ont tiré son nom "Tako-Tsubo" d'un pot de pêcheur pour piéger les poulpes. Le coeur prend en effet la forme de cet objet lorsqu'il est affecté par la pathologie.

Selon une étude réalisée entre 1998 et 2014 par les Hospices civils de Lyon (HCL) sur 1.750 patients, cette pathologie touche neuf femmes pour un homme. Les patientes étaient d'un âge moyen de 66 ans. 30% des cas avaient une origine émotionnelle et 1% des victimes en sont décédées.

"Au Japon, à l'inverse, la pathologie touche principalement les hommes. On ne l'explique pas encore", a poursuivi le Dr Bonnefoy-Cudraz.

Si le repos total est évidemment prescrit pour les malades du Tako-Tsubo, dont le "pic est observé généralement l'été", des bêta-bloquants (médicaments contre l'hypertension) et des anticoagulants leur sont distribués.

La sextech fait vibrer le CES de Las Vegas
Une Française sur trois n'est pas épanouie sexuellement
Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.