ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

SEXO - Publié le 07/05/2018 à 00:44


Concevoir un bébé : les futurs parents devraient surveiller leur consommation de boissons sucrées



La consommation quotidienne d'une ou plusieurs boissons sucrées par l'un ou l'autre des partenaires est associée à une diminution de la fertilité de 20% en moyenne, selon une étude américaine publiée dans la revue Epidemiology.

Les couples qui souhaitent concevoir un enfant pourraient envisager de limiter leur consommation de boissons sucrées pour augmenter leurs chances, tout en se préservant de leurs effets néfastes sur la santé, conclut une étude qui a suivi 3.828 femmes vivant aux États-Unis ou au Canada et 1.045 de leurs partenaires masculins.

Après avoir pris en compte d'autres facteurs de risque d'infertilité comme l'obésité, la consommation de caféine, l'alcool, le tabagisme et la qualité globale du régime, des chercheurs américains de l'Université de Boston ont constaté une relation entre les boissons sucrées et la diminution de la fertilité.

Les participantes à l'étude âgées de 21 à 45 ans ont rempli un questionnaire de suivi fournissant des informations sur leur état de santé, leur alimentation et leur mode de vie tous les deux mois pendant un an ou jusqu'à ce qu'elles tombent enceinte.

D'après les résultats, la consommation de boissons sucrées chez les femmes et les hommes était associée à une réduction de la fécondabilité de 20%, soit la probabilité mensuelle moyenne de conception, indique l'étude.

Les femmes qui consommaient au moins un soda par jour avaient une fécondabilité inférieure de 25%. Ce chiffre atteint 33% chez les hommes, selon l'étude.

L'étude montre un lien également entre la consommation de boissons énergisantes ("energy drinks") et des réductions encore plus importantes de la fécondité, bien que les résultats aient été basés sur un petit nombre de consommateurs de ces breuvages, nuancent les auteurs de l'étude.

Enfin, peu d'association a été trouvée entre la consommation de jus de fruits ou de sodas sans sucre "de régime" et la fertilité.

Des études précédentes ont montré que boire trop de boissons sucrées pouvait conduire à la prise de poids, au diabète, des règles précoces ou encore une mauvaise qualité du sperme.

"Compte tenu des niveaux élevés de boissons sucrées consommés par les couples en âge de procréer en Amérique du Nord, ces résultats pourraient avoir des implications importantes sur la santé publique", conclut l'étude.

Pour consulter l'étude : https://journals.lww.com/epidem/Abstract/publishahead/Intake_of_Sugar_sweetened_Beverages_and.98746.aspx

La sextech fait vibrer le CES de Las Vegas
Une Française sur trois n'est pas épanouie sexuellement
Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.