ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

SEXO - Publié le 07/05/2018 à 00:44


Concevoir un bébé : les futurs parents devraient surveiller leur consommation de boissons sucrées



        
La consommation quotidienne d'une ou plusieurs boissons sucrées par l'un ou l'autre des partenaires est associée à une diminution de la fertilité de 20% en moyenne, selon une étude américaine publiée dans la revue Epidemiology.

Les couples qui souhaitent concevoir un enfant pourraient envisager de limiter leur consommation de boissons sucrées pour augmenter leurs chances, tout en se préservant de leurs effets néfastes sur la santé, conclut une étude qui a suivi 3.828 femmes vivant aux États-Unis ou au Canada et 1.045 de leurs partenaires masculins.

Après avoir pris en compte d'autres facteurs de risque d'infertilité comme l'obésité, la consommation de caféine, l'alcool, le tabagisme et la qualité globale du régime, des chercheurs américains de l'Université de Boston ont constaté une relation entre les boissons sucrées et la diminution de la fertilité.

Les participantes à l'étude âgées de 21 à 45 ans ont rempli un questionnaire de suivi fournissant des informations sur leur état de santé, leur alimentation et leur mode de vie tous les deux mois pendant un an ou jusqu'à ce qu'elles tombent enceinte.

D'après les résultats, la consommation de boissons sucrées chez les femmes et les hommes était associée à une réduction de la fécondabilité de 20%, soit la probabilité mensuelle moyenne de conception, indique l'étude.

Les femmes qui consommaient au moins un soda par jour avaient une fécondabilité inférieure de 25%. Ce chiffre atteint 33% chez les hommes, selon l'étude.

L'étude montre un lien également entre la consommation de boissons énergisantes ("energy drinks") et des réductions encore plus importantes de la fécondité, bien que les résultats aient été basés sur un petit nombre de consommateurs de ces breuvages, nuancent les auteurs de l'étude.

Enfin, peu d'association a été trouvée entre la consommation de jus de fruits ou de sodas sans sucre "de régime" et la fertilité.

Des études précédentes ont montré que boire trop de boissons sucrées pouvait conduire à la prise de poids, au diabète, des règles précoces ou encore une mauvaise qualité du sperme.

"Compte tenu des niveaux élevés de boissons sucrées consommés par les couples en âge de procréer en Amérique du Nord, ces résultats pourraient avoir des implications importantes sur la santé publique", conclut l'étude.

Pour consulter l'étude : https://journals.lww.com/epidem/Abstract/publishahead/Intake_of_Sugar_sweetened_Beverages_and.98746.aspx

Un nombre important de personnes dans une relation avec des partenaires de même sexe s'identifient comme hétérosexuels, selon une étude
Des réflexions sur le sexe découvertes dans le journal intime d'Anne Frank
Pour plaire aux femmes, mieux vaut avoir de grandes jambes que le bras long
Les femmes plus satisfaites sexuellement au début de la relation
Sexo : des rituels à deux pour booster sa libido
Encore timide, l'utilisation des sextoys progresse chez les Français
Les choix en matière de contraception changent en fonction des relations
Il faut apprendre à se détourner des tentations pour réussir en amour, selon une étude
VIDEO: L'épicentre de l'amour, c'est en Slovaquie
Concevoir un bébé : les futurs parents devraient surveiller leur consommation de boissons sucrées
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.