ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 18 Août 2018

PLANETE - Publié le 07/05/2018 à 10:44


L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas



L'Australie a dévoilé lundi un programme d'aide d'une trentaine de millions d'euros destiné à sauver une population de koalas qui décline de manière spectaculaire.

La Fondation australienne du koala estime qu'il ne reste plus dans la nature que 43.000 de ces marsupiaux emblématiques du vaste pays-continent. Avant l'arrivée des premiers colons britanniques en 1788, leur nombre était estimé à plus de 10 millions.

"Les koalas sont un trésor national", a déclaré Gladys Berejiklian, Première ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud en présentant le programme de conservation de son gouvernement.

"Ce serait tellement dommage que l'avenir de cette icône nationale ne soit pas assuré".

Les koalas sont victimes du changement climatique, de la perte de leur habitat, des attaques de chiens, des accidents de voiture, des incendies de forêt et de maladies.

Des études font état d'un recul de 26% du nombre de koala en Nouvelle-Galles du Sud ces dernières 15 à 20 années. L'Etat qualifie l'espèce de "vulnérable" tandis que dans d'autres régions australiennes, elle a de fait totalement disparu.

Le programme de 45 millions de dollars australiens (28,4 millions d'euros) prévoit de sanctuariser des milliers d'hectares pour préserver l'habitat naturel de l'animal.

Les fonds seront aussi consacrés à la lutte contre certaines maladies qui ravagent les populations comme les d'infections à chlamydiae, maladie sexuellement transmissible qui provoque la cécité, l'infertilité et la mort.

L'argent ira aussi à la recherche, à la protection de certaines portions de routes connues pour être dangereuses pour les koalas, un nouvel hôpital destiné à soigner les animaux malades ainsi qu'à la mise en place d'un téléphone vert pour signaler les marsupiaux ayant besoin d'aide.

Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
Au Vietnam, les ours d'élevage meurent car leur bile n'a plus la cote
Un drone marin pour recenser et mieux protéger les cétacés en Méditerranée
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Puy du fou: des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action
Un envahisseur exotique dans les étangs de l'Ain
En Afrique du Sud, le filon des mines d'or s'épuise irrémédiablement
Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles et les insectes aquatiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.