ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 07/05/2018 à 20:05


Snapchat rejoint le Code de conduite de l'UE contre les discours de haine



L'application Snapchat a décidé de se joindre à son tour au "Code de conduite" de l'Union européenne, dans lequel des acteurs majeurs d'internet s'engagent à lutter contre les propos haineux illégaux en ligne, a annoncé lundi la Commission européenne.

Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft avaient inauguré ce texte en mai 2016, dans lequel ils s'engagent notamment auprès de l'exécutif européen à "avoir des procédures claires et efficaces pour examiner" en moins de 24 heures les signalements de "discours de haine illégaux" et à les supprimer si besoin.

Ils avaient ensuite été rejoints par Instagram et Google+ dans cette démarche visant à lutter plus efficacement contre les contenus illicites comme des propos racistes ou xénophobes par exemple.

"Le nombre croissant de participants montrent que le Code de conduite de l'UE est une manière efficace de faire d'internet un lieu plus sûr", s'est félicitée la commissaire à la Justice, Vera Jourova, citée dans un communiqué.

La Commission européenne a indiqué qu'elle déciderait "dans les prochains mois" si la démarche volontaire du "Code de conduite" est suffisante, ou s'il faut envisager de nouvelles règles contraignantes pour les acteurs d'internet.

Dans un bilan réalisé en janvier dernier, l'exécutif européen a estimé que ces derniers tenaient "désormais de mieux en mieux leurs engagements à supprimer la majorité des discours haineux illégaux dans les 24 heures". Mais elle avait aussi regretté "l'absence de retour systématique d'informations aux utilisateurs".

Dans des recommandations publiées début mars, la Commission européenne a demandé aux acteurs d'internet d'être particulièrement réactifs pour lutter contre les contenus illicites à "caractère terroriste", les exhortant à les supprimer dans un délai d'une heure à compter d'un signalement.

Paris et Berlin, qui soutiennent cette recommandation concernant les contenus terroristes, estiment que les entreprises ne coopèrent pas encore suffisamment en la matière malgré les demandes répétées des autorités.

Dans une lettre commune envoyée le mois dernier à la Commission, les ministres français et allemand de l'Intérieur ont demandé à l'exécutif européen de "prendre une initiative législative" pour imposer des délais de retrait de ces contenus terroristes.

"Des sanctions en cas de non-respect de ces obligations doivent être créées, afin que ces dispositions ne restent pas sans effet", ont notamment souligné les deux ministres.

La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Dans les vignes, un boîtier bourguignon indique la présence de pesticides
Au restaurant en Chine, le serveur est un robot
The Void, l'hyper réalité virtuelle dont vous êtes le héros
La Poste allemande, pionnier inattendu de la camionnette électrique
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.