ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

SANTE - Publié le 11/05/2018 à 21:55


Le dépistage gratuit du cancer du col de l'utérus généralisé



Le dépistage régulier du cancer du col de l'utérus, entièrement remboursé par la Sécurité sociale, va être généralisé en France, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

"Près de 3.000 cas de cancers du col utérin sont diagnostiqués chaque année. Beaucoup de femmes ne bénéficient actuellement pas de ce dépistage, principalement dans les populations les plus vulnérables", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Pour toucher tout le monde, des courriers seront envoyés à toutes les femmes de 25 à 65 ans "qui n'ont pas réalisé de frottis du col de l'utérus dans les trois années précédentes".

Elles seront invitées "à se rendre chez un médecin ou une sage-femme pour effectuer l'examen (...) pris en charge à 100% par l'Assurance maladie".

Selon le ministère, "des lésions diagnostiquées plus tôt, ce sont des traitements moins lourds et des cancers évités".

La mesure entre dans le cadre du plan "Priorité prévention", présenté par le gouvernement fin mars.

Ce dépistage suit le modèle de celui du cancer du sein, généralisé depuis 2004 chez les femmes de 50 à 74 ans, et du cancer colorectal, généralisé depuis 2009 chez tous les 50-74 ans.

L'objectif est de réduire une mortalité encore trop élevée, avec 1.100 femmes tuées chaque année.

Le cancer du col de l'utérus est "l'un des seuls pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à cinq ans après le diagnostic qui s'est réduit de 68% en 1989-93 à 62% en 2005-10", a rappelé le ministère de la Santé.

Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
Greffe d'organes: Pékin n'est plus persona non grata malgré un manque de transparence
Rougeole: troisième décès en 2018 en France, une jeune fille de 17 ans à Bordeaux
Le Novitchok, arme chimique russe dangereuse et mal connue
Et si une prothèse pouvait restituer artificiellement le ton de la voix ?
Enfants de la grotte en Thaïlande: se remettre sur pied, une épreuve
La testostérone pousserait les hommes à consommer plus prestigieux
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.