ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 14/05/2018 à 00:30


Manifestation pour un internet libre à Moscou, plus de 20 arrestations



Au moins 20 personnes ont été interpellées par la police dimanche au cours d'un rassemblement en faveur d'un "internet libre", après la décision des autorités russes de bloquer la populaire application de messagerie Telegram.

Autorisée par la mairie de Moscou, cette manifestation a rassemblé dans le centre de la capitale russe plusieurs centaines de personnes, un chiffre largement en baisse par rapport au rassemblement précédent fin avril, qui avait attiré environ 8.000 manifestants.

Selon l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations, au moins 20 personnes, des membres de groupuscules nationalistes, ont été arrêtées par la police pendant cette manifestation.

"Nous devons pouvoir exprimer notre point de vue, ne pas avoir peur de l'exprimer. Nous ne devons avoir peur de rien, ni de la police, ni de se faire tabasser ou qu'on nous interdise de parler", a déclaré à l'AFP David Khassil, un étudiant présent au rassemblement.

"Il ne faut pas rester assis à la maison devant internet. Les choses pourraient changer si les gens participaient plus" à ce genre d'action, a affirmé un autre participant, Marc Marker, un publicitaire de 29 ans.

Mi-avril, les autorités russes ont ordonné le blocage de Telegram, qui compte 200 millions d'utilisateurs (dont 7% en Russie), tant que cette application ne fournira pas aux services de sécurité les moyens de lire les messages des utilisateurs, ce qu'elle a refusé.

Le blocage de Telegram, une messagerie fondée par les deux frères russes Dourov, a eu lieu peu après l'élection en mars de Vladimir Poutine pour un quatrième mandat présidentiel.

Le précédent mandat du chef de l'Etat russe avait été marqué par un tour de vis accru sur internet, au nom de la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme. Certains analystes y avaient vu un moyen de maîtriser le débat politique et d'étouffer les voix trop critiques.

Intelligence artificielle: Microsoft muscle son effort de formation en France
Amazon met Alexa au micro-ondes
Tokyo Game Show: les jeux vidéo retro se conjuguent aux présent et futur
Pénurie de médecins: la Chine mise sur l'intelligence artificielle
Le Pentagone investit 2 milliards de dollars dans l'intelligence artificielle
Chine: les jeunes accros aux jeux vidéo sous surveillance
Pixium Vision a réussi 5 implantations de son nouvel oeil bionique
Coeur artificiel: la nouvelle usine Carmat obtient sa certification
Des applications à foison pour s'orienter dans la jungle alimentaire
En Chine, les robots débarquent à la maternelle
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.