ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 14/05/2018 à 17:44


Des jets de vapeur d'eau s'échapperaient d'une des lunes de Jupiter


JPL-Caltech, SETI Institute, NASA VIA AFP

Des jets de vapeur d'eau pourraient bel et bien s'échapper de la surface gelée d'Europe, une des lunes de Jupiter, selon de nouvelles données publiées lundi qui relancent l'espoir de trouver de la vie ailleurs dans le système solaire.

La sonde américaine, qui avait exploré Jupiter et ses lunes de 1995 à 2003, avait déjà permis de détecter les premiers indices de la présence d'un vaste océan sur ce satellite naturel de Jupiter.

Depuis, la Nasa estime qu'Europe est l'un des meilleurs endroits du système solaire pour accueillir la vie en dehors de la Terre.

Cet océan subglaciaire contiendrait deux fois plus d'eau que tous les océans terrestres réunis sous une croûte de glace extrêmement froide et très dure, dont l'épaisseur est à ce stade inconnue.

Depuis 2012 et des données récoltées par le télescope spatial Hubble, la possible présence de vapeur d'eau autour de la planète est évoquée par certains astronomes.

Sans aller jusqu'à prouver leur existence, de nouvelles données, cette fois obtenues par la sonde Galileo lors de son survol d'Europe en 1997, font de nouveau pencher la balance vers cette possibilité.

Selon cette dernière étude, publiée dans la revue Nature Astronomy, « les changements observés dans le champ magnétique et le plasma autour d'Europe s'expliquent facilement par la présence de jets de vapeur d'eau ».

Ces geysers, si leur existence est confirmée, pourraient offrir un jour un moyen d'obtenir, grâce à l'envoi de robots, des échantillons de l'eau se trouvant sous la glace pour les analyser sans avoir à faire de forage dans des kilomètres de glace.

Cela permettrait aussi de faire des recherches pour y trouver des signes de l'existence de la vie.

La Nasa avec la sonde « Europa Clipper » et l'Agence spatiale européenne (ESA) avec « Juice » projettent d'aller justement à nouveau survoler Europe. Les deux sondes devraient s'approcher de Jupiter et ses lunes entre la fin des années 2020 et le début des années 2030.

Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
La Chine envisage une base lunaire avec de l'impression 3D
21 janvier, dernière éclipse totale de la Lune avant 2022
Face cachée de la Lune: le robot chinois face au défi des cratères
La Chine, rivale céleste des États-Unis
Un vaisseau chinois se pose sur la lune
Une sonde de la NASA fait l'histoire
Une sonde de la NASA s'apprête à un survol historique le jour de l'An
Trois astronautes de l'ISS de retour sur Terre
La sonde InSight a déployé sur Mars son sismomètre français
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.