ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 14/05/2018 à 17:49


Fuites des données personnelles: Facebook suspend environ 200 applications



Facebook a indiqué lundi avoir suspendu "environ 200" applications sur sa plateforme dans le cadre d'une enquête sur le recueil de données personnelles de ses utilisateurs.

"Le processus d'enquête bat son plein", a avancé Ime Archibong, vice-président des partenariats produits chez Facebook, dans un communiqué.

"Nous avons d'importantes équipes internes et externes d'experts qui travaillent dur pour examiner ces applications le plus vite possible. Jusqu'ici, des milliers d'applications ont été analysées et environ 200 ont été suspendues --en attendant une enquête complète pour déterminer si elles ont réellement détourné des données", a expliqué M. Archibong.

L'enquête a été lancée après le scandale retentissant Cambridge Analytica. Cette firme britannique est accusée d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de quelque 87 millions d'utilisateurs de Facebook à des fins politiques.

Ces informations auraient été utilisées pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs afin d'influencer la campagne présidentielle américaine de 2016, remportée par le républicain Donald Trump.

"Où nous trouvons des preuves que ces applications ou d'autres ont détourné des données, nous les bannirons et avertirons les utilisateurs sur le site internet", a ajouté M. Archibong.

Les révélations sur le scandale Cambridge Analytica ont déclenché des enquêtes des deux côtés de l'Atlantique et conduit Facebook à renforcer ses règles sur la façon dont les données personnelles sont partagées et obtenues.

"Il y a encore beaucoup de travail à accomplir pour découvrir toutes les applications qui auraient pu mettre la main sur les données d'utilisateurs de Facebook --et cela prendra du temps", a relevé M. Archibong.

Cambridge Analytica et sa société mère SCL ont entamé début mai "une procédure d'insolvabilité au Royaume-Uni", selon un communiqué de l'entreprise d'analyses de données et de communication stratégique.

Largement mis en cause et accusé de légèreté dans la protection des données personnelles, le patron du réseau social Mark Zuckerberg a présenté des excuses à plusieurs reprises, notamment devant le Congrès américain en avril.

La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Dans les vignes, un boîtier bourguignon indique la présence de pesticides
Au restaurant en Chine, le serveur est un robot
The Void, l'hyper réalité virtuelle dont vous êtes le héros
La Poste allemande, pionnier inattendu de la camionnette électrique
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.