ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

SANTE - Publié le 15/05/2018 à 16:12


Une activité physique intense au travail augmente le risque de décès prématuré chez les hommes



Les hommes qui exercent un métier très physique augmentent de 18% le risque de mourir prématurément, en comparaison avec les hommes peu actifs sur leur lieu de travail, conclut une méta-analyse publiée ce mardi dans le  dans le British Journal of Sports Medicine.

Si l'activité physique régulière réduit le risque de mortalité toutes causes confondues, avoir un métier très physique serait au contraire mauvais pour la santé des hommes. Ces résultats, qui s'appuient sur 17 études différentes regroupant 193.696 participants entre 1960 et 2010, n'ont pas trouvé de risque augmenté de mortalité chez les femmes.

"Des tâches manuelles, un travail répétitif et des positions statiques prolongées élèvent la fréquence cardiaque et la tension artérielle et sont exécutées le plus souvent plus de 40 heures par semaine avec une récupération insuffisante", souligne l'étude qui relève un risque de décès prématuré augmenté de 18% chez les hommes très actifs par rapport aux hommes peu sollicités physiquement sur leur lieu de travail. 

Outre le risque d'épuisement et de maladies cardiovasculaires, un autre facteur explique ce risque de mortalité plus élevé, selon l'étude : les travailleurs manuels ont le plus souvent un statut socio-économique plus bas, un facteur associé à une mortalité plus élevée.  

Les auteurs de l'étude suggèrent au contraire que les activités physiques choisies sur les périodes de loisirs ont "des réponses physiologiques aiguës et chroniques différentes" car elles sont d'intensité modérée ou plus courtes avec un temps de récupération plus long.

Ainsi, les recommandations de santé publique concernant le sport devraient différencier l'activité physique effectuée sur le temps professionnel de celles pratiquées pendant les loisirs ou encore dans les transports, conclut l'étude.

L'étude est publiée dans le British Journal of Sports Medicine.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Etats-Unis: le sida transmis par une majorité l'ignorant ou non traitée
Manque de sommeil: près d'un quart des Français somnolent dans la journée
Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier
Pour en finir avec les morsures de serpents: plus d'antivenins
Davantage de pollens avec le réchauffement climatique et potentiellement plus d'allergies
Des composés contenus dans le café pourraient freiner la progression du cancer de la prostate
Les séniors se sentent plus jeunes lorsqu'ils ont l'impression d'avoir le contrôle sur leur vie quotidienne
Oeufs, cholestérol et risques cardiaques, l'éternel débat
Une reconnaissance au travail positive améliore la santé physique et mentale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.