ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 21 Mai 2018

SANTE - Publié le 15/05/2018 à 16:12


Une activité physique intense au travail augmente le risque de décès prématuré chez les hommes



        
Les hommes qui exercent un métier très physique augmentent de 18% le risque de mourir prématurément, en comparaison avec les hommes peu actifs sur leur lieu de travail, conclut une méta-analyse publiée ce mardi dans le  dans le British Journal of Sports Medicine.

Si l'activité physique régulière réduit le risque de mortalité toutes causes confondues, avoir un métier très physique serait au contraire mauvais pour la santé des hommes. Ces résultats, qui s'appuient sur 17 études différentes regroupant 193.696 participants entre 1960 et 2010, n'ont pas trouvé de risque augmenté de mortalité chez les femmes.

"Des tâches manuelles, un travail répétitif et des positions statiques prolongées élèvent la fréquence cardiaque et la tension artérielle et sont exécutées le plus souvent plus de 40 heures par semaine avec une récupération insuffisante", souligne l'étude qui relève un risque de décès prématuré augmenté de 18% chez les hommes très actifs par rapport aux hommes peu sollicités physiquement sur leur lieu de travail. 

Outre le risque d'épuisement et de maladies cardiovasculaires, un autre facteur explique ce risque de mortalité plus élevé, selon l'étude : les travailleurs manuels ont le plus souvent un statut socio-économique plus bas, un facteur associé à une mortalité plus élevée.  

Les auteurs de l'étude suggèrent au contraire que les activités physiques choisies sur les périodes de loisirs ont "des réponses physiologiques aiguës et chroniques différentes" car elles sont d'intensité modérée ou plus courtes avec un temps de récupération plus long.

Ainsi, les recommandations de santé publique concernant le sport devraient différencier l'activité physique effectuée sur le temps professionnel de celles pratiquées pendant les loisirs ou encore dans les transports, conclut l'étude.

L'étude est publiée dans le British Journal of Sports Medicine.

Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Le dioxyde de titane, un additif controversé
La carte Vitale, 20 ans et encore verte pour son âge
Le diabète, enjeu sanitaire planétaire et affaire de gros sous
La France veut bannir les nanoparticules de dioxyde de titane de l'alimentation
Un nouveau traitement contre la migraine approuvé aux États-Unis
Un homme tué en Floride dans l'explosion de sa cigarette électronique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Nouveaux tests des Sea Bubbles, taxis volants, sur la Seine
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
Les légumes verts pourraient retarder le déclin cérébral
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.