ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

SANTE - Publié le 15/05/2018 à 21:01


Un bébé sur 100 en sous-poids à cause de l'air pollué



La pollution de l'air, néfaste pour le développement du foetus, fait qu'environ un bébé sur 100 en France naît avec un poids anormalement bas, ont affirmé mardi des chercheurs de l'Inserm.

Sur les enfants nés en 2012, 2,3% avaient un poids équivalant à moins de 2,5 kg à terme, "dont la moitié en raison de l'exposition de la mère pendant la grossesse aux particules atmosphériques", a indiqué dans un communiqué l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

D'après les épidémiologistes, qui publient leur étude dans la revue Archives de pédiatrie, les particules fines (PM2,5, de moins de 2,5 micromètres de diamètre) ont une grave incidence sur les bébés.

Si elles étaient au niveau trouvé dans la nature, "8.292 naissances d'enfants hypotrophes auraient pu être évitées" cette année-là, sur un total de 821.047.

Un poids insuffisant peut être à l'origine de handicaps pendant toute la vie. Il entraîne des troubles de l'apprentissage, et une plus forte prévalence de certaines maladies, cardiovasculaires notamment, ou encore de l'obésité, paradoxalement.

"Cette hypotrophie entraîne par la suite de nombreuses conséquences sur le développement avec, pour certains enfants, un important retard de développement intellectuel", a souligné l'Inserm.

L'article dans la revue Archives de pédiatrie s'intéresse spécifiquement au coût pour la société. Il est estimé, tant ces handicaps sont lourds, à 25 millions d'euros par personne sur l'ensemble d'une vie. En multipliant par le total des naissances, les épidémiologistes concluent qu'il est de 1,2 milliard d'euros par an pour le pays.

Cet argument économique, à lui seul, justifie de ne pas faire venir les femmes enceintes à leur travail si cela les expose à un air fortement pollué. Si on les indemnise, "le coût des salaires restera bien inférieur au coût de prise en charge d'un enfant avec retard durant l'ensemble de sa vie", ont avancé les auteurs.

Par ailleurs, "lors des pics de pollution, on ne propose pas aux enfants en bas âge (maternelles et crèches) de sortir. Il est raisonnable d'inviter les femmes enceintes à rester à leur domicile lors de ces pics", ont-ils ajouté.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Etats-Unis: le sida transmis par une majorité l'ignorant ou non traitée
Manque de sommeil: près d'un quart des Français somnolent dans la journée
Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier
Pour en finir avec les morsures de serpents: plus d'antivenins
Davantage de pollens avec le réchauffement climatique et potentiellement plus d'allergies
Des composés contenus dans le café pourraient freiner la progression du cancer de la prostate
Les séniors se sentent plus jeunes lorsqu'ils ont l'impression d'avoir le contrôle sur leur vie quotidienne
Oeufs, cholestérol et risques cardiaques, l'éternel débat
Une reconnaissance au travail positive améliore la santé physique et mentale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.