ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

SANTE - Publié le 15/05/2018 à 21:01


Un bébé sur 100 en sous-poids à cause de l'air pollué



        
La pollution de l'air, néfaste pour le développement du foetus, fait qu'environ un bébé sur 100 en France naît avec un poids anormalement bas, ont affirmé mardi des chercheurs de l'Inserm.

Sur les enfants nés en 2012, 2,3% avaient un poids équivalant à moins de 2,5 kg à terme, "dont la moitié en raison de l'exposition de la mère pendant la grossesse aux particules atmosphériques", a indiqué dans un communiqué l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

D'après les épidémiologistes, qui publient leur étude dans la revue Archives de pédiatrie, les particules fines (PM2,5, de moins de 2,5 micromètres de diamètre) ont une grave incidence sur les bébés.

Si elles étaient au niveau trouvé dans la nature, "8.292 naissances d'enfants hypotrophes auraient pu être évitées" cette année-là, sur un total de 821.047.

Un poids insuffisant peut être à l'origine de handicaps pendant toute la vie. Il entraîne des troubles de l'apprentissage, et une plus forte prévalence de certaines maladies, cardiovasculaires notamment, ou encore de l'obésité, paradoxalement.

"Cette hypotrophie entraîne par la suite de nombreuses conséquences sur le développement avec, pour certains enfants, un important retard de développement intellectuel", a souligné l'Inserm.

L'article dans la revue Archives de pédiatrie s'intéresse spécifiquement au coût pour la société. Il est estimé, tant ces handicaps sont lourds, à 25 millions d'euros par personne sur l'ensemble d'une vie. En multipliant par le total des naissances, les épidémiologistes concluent qu'il est de 1,2 milliard d'euros par an pour le pays.

Cet argument économique, à lui seul, justifie de ne pas faire venir les femmes enceintes à leur travail si cela les expose à un air fortement pollué. Si on les indemnise, "le coût des salaires restera bien inférieur au coût de prise en charge d'un enfant avec retard durant l'ensemble de sa vie", ont avancé les auteurs.

Par ailleurs, "lors des pics de pollution, on ne propose pas aux enfants en bas âge (maternelles et crèches) de sortir. Il est raisonnable d'inviter les femmes enceintes à rester à leur domicile lors de ces pics", ont-ils ajouté.

En Colombie, des malades chez le juge avant le médecin
New York: dans la ville qui ne dort jamais, la sieste gagne du terrain
Près d'un quart de la population mondiale pourrait être obèse en 2045
L'Estonie crée une base de données ADN pour 10 pour cent de sa population
Un médicament contre l'eczéma pourrait aussi marcher contre l'asthme
Votre smartphone nuit à votre apprentissage
Une étude révèle que le cyberloafing peut aider les employés à faire face à l'ennui au travail
Santé cardiaque : les bienfaits du poisson à nouveau soulignés
Euthanasie: Anne a construit sa vie et construit sa mort
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.