ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 11 Décembre 2018

SANTE - Publié le 16/05/2018 à 13:20


Insuffisance cardiaque : 6 ans d'activité physique peuvent suffire à réduire ou augmenter le risque



Mieux vaut tard que jamais pour prendre soin de son coeur. De nouveaux travaux publiés dans la revue Circulation montrent qu'une activité physique régulière pendant 6 ans suffirait à réduire le risque d'insuffisance cardiaque, même après 40 ans.

Faire deux heures trente d'activité physique d'intensité modérée à intense par semaine, comme la marche rapide ou le vélo, peut suffire à réduire le risque d'insuffisance cardiaque de 31%, ont constaté des chercheurs américains de la John Hopkins après avoir suivi 11.351 américains âgés en moyenne de 60 ans pendant 19 ans.

Plus intéressant encore, leurs travaux montrent de réels bénéfices sur la santé cardiaque y compris chez les moins actifs qui se sont mis au sport après 40 ans, à condition de transpirer pendant au moins 6 ans.

Selon l'étude, le risque d'insuffisance cardiaque était diminué de 23% chez les participants qui ont atteint les recommandations santé - soit 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée ou 75 minutes d'intensité vigoureuse par semaine - à l'issue des 6 premières années du suivi.

A l'inverse, l'étude met en garde contre la diminution de l'activité physique pendant ce même laps de temps : le risque a augmenté de 18% chez ceux qui ont baissé leur niveau d'activité au cours de ces 6 années, comparativement à ceux qui avaient des niveaux recommandés d'activité physique ou intermédiaire (moins de 150 minutes par semaine).

Les auteurs de l'étude concluent qu'il vaut mieux pratiquer une activité physique régulière que de rester trop longtemps sans bouger suffisamment pour prendre soin de son coeur tout au long de la vie et ainsi prévenir l'insuffisance cardiaque.

5 à 6 millions d'américains et 1 million de Français seraient touchés par cette pathologie chronique dont les facteurs de risque incluent l'hypertension, un taux de cholestérol élevé, le diabète, le tabac et des antécédents familiaux.

Pour consulter l'étude : circ.ahajournals.org/content/137/20/2142

Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
L'ONU réclame un accès universel au dépistage du sida
Infectée par une bactérie, la salade romaine bannie des assiettes américaines
Vincent Lambert: les experts confirment son état végétatif chronique irréversible
Entre plantes et scorpions, les Chinois attachés à leur médecine traditionnelle
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants
Le cerveau des enfants abusant des écrans semble modifié
Les entrailles de la Terre grouillent de vie intraterrestre
La glace, bouée de survie pour les Iakoutes dans la plus froide région sur Terre
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.081 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.