ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

SCIENCE - Publié le 16/05/2018 à 16:35


De lourds dinosaures savaient s'occuper de leurs oeufs sans faire d'omelette



Mais comment s'y prenaient certains gros dinosaures pour prendre soin de leurs oeufs sans les écraser ? Ils les disposaient tout autour d'eux et s'installaient dans l'espace au centre resté libre, selon une étude publiée mercredi.

Si la plupart des dinosaures se contentaient vraisemblablement d'enterrer leurs oeufs après la ponte - comme le font les crocodiles de nos jours -, certains théropodes non aviaires confectionnaient des nids et s'occupaient de leurs oeufs.

« Certaines espèces d'oviraptorosaures et de troodontidés couvaient vraisemblablement leurs oeufs comme le font les oiseaux modernes », déclare à l'AFP Kohei Tanaka, chercheur à l'Université de Nagoya (Japon) et auteur principal de l'étude publiée dans Biology Letters (Royal Society).

Une équipe de chercheurs a étudié des couvées fossiles d'oviraptorosaures de différentes sortes, retrouvées en Chine, pour comprendre l'impact de la taille sur le comportement d'incubation des dinosaures.

Chez les oviraptorosaures, la disposition des oeufs se faisait toujours en anneau, mais la physionomie du centre du nid variait, souligne l'étude.

L'espace central était petit ou absent pour les plus petites espèces d'oviraptorosaures puis il s'agrandissait avec la taille de ces dinosaures et allait jusqu'à occuper la plus grande partie du nid pour les espèces géantes, ajoute l'étude.

« Les grandes espèces d'oviraptorosaures ne devaient pas s'asseoir directement sur les oeufs. Elles devaient vraisemblablement se poser au milieu du nid, afin de ne pas écraser les oeufs », souligne Kohei Tanaka.

Ces grands oviraptorosaures pondaient des oeufs de forme allongée qui pouvaient mesurer 50 centimètres de long et peser jusqu'à 7 kilos, précise le chercheur.

Dans la mesure où ils ne s'asseyaient pas directement sur leurs oeufs, ils n'étaient pas à même de leur procurer une vraie chaleur, mais leur attitude devait les protéger des prédateurs et des intempéries, ajoute-t-il.

Les théropodes forment un vaste groupe incluant la plupart des grands dinosaures carnassiers - dont le redoutable Tyrannosaure Rex -, mais aussi les ancêtres des oiseaux modernes.

Les oviraptorosaures étaient de tailles diverses. Le Caudipteryx avait la taille d'un dindon alors que le Gigantoraptor mesurait 8 mètres et pesait dans les 1400 kilos.

Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Des organismes étaient capables de se déplacer il y a 2,1 milliards d'années
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le stress de la baleine à bec face aux sonars militaires
Le Tombeau des rois, mystères et croyances dans les entrailles de Jérusalem
Des gravures espagnoles vieilles d'un millénaire retrouvées dans un jardin anglais
Chine: une équipe assure avoir cloné 5 singes pour la recherche médicale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.