ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

PLANETE - Publié le 16/05/2018 à 19:00


La régulation du tourisme, une urgence dans l'Antarctique



La régulation du tourisme dans l'Antarctique est devenue une urgence en raison des menaces que son développement fait peser sur l'environnement, mettent en garde des responsables à l'occasion de la réunion annuelle des 53 pays membres du Traité sur l'Antarctique cette semaine à Buenos Aires.

En l'absence de règles encadrant cette activité, des agences de voyages proposent des séjours sur des navires, parfois équipés d'hélicoptères ou de sous-marins, a ainsi alerté l'ambassadrice française pour les pôles Arctique et Antarctique, Ségolène Royal.

"Cette activité génère une perturbation considérable, piétinement, pollution. On assiste à une course en avant vers un gigantisme du tourisme, dangereux pour les écosystèmes", a souligné Mme Royal, qui s'exprimait mercredi devant l'assemblée.

Pendant l'été austral 2016/2017, 44.000 touristes se sont aventurés dans l'Antarctique, contre 9.000 en 1995/1996, d'après les autorités françaises.

Il ne s'agit pas d'interdire le tourisme, a précisé l'ancienne ministre française de l'Environnement, mais de parvenir à "une maîtrise qualitative et quantitative de la population touristique, afin que le tourisme se développe dans le respect des dispositions du Traité et de son protocole sur la protection de l'environnement".

A Buenos Aires, le Traité sur l'Antarctique cherche aussi à stimuler la coopération scientifique entre les pays qui ont implanté près de cent bases scientifiques, éparpillées sur la banquise.

L'organisation se penchera également sur le projet de la Chine d'y établir une 5e station scientifique permanente, qui serait située dans la zone de la Mer de Ross, au sud de la Nouvelle-Zélande.

Le traité sur l'Antarctique a pour mission de réguler l'activité humaine sur le continent de glace, le plus plus grand espace inhabité de la planète, afin d'y préserver des écosystèmes uniques.

L'Argentine, qui accueille le sommet cette année, est présente depuis 114 ans dans l'Antarctique, où elle dispose de plusieurs bases scientifiques, approvisionnées par le brise-glace Irizar, joyau de la marine argentine, remis en service en 2017.

Opposés sur la souveraineté de l'archipel des Malouines, Argentine et Royaume-Uni ont signé mardi à Buenos Aires un protocole d'accord visant à renforcer la coopération scientifique entre leurs centres d'études spécialisés, British Antarctic Survey (BAS) et Institut antarctique argentin (IAA).

Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
Roméo, une des dernières grenouilles de son espèce, a trouvé sa Juliette
Les eaux de la Patagonie, laboratoire naturel pour étudier le changement climatique
La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais
Le monde avance en somnambule vers le désastre climatique, craignent les organisateurs à Davos
Le safe sex, version bernard-l'ermite
Justin Trudeau interpelle Shinzo Abe sur la chasse à la baleine
Le réchauffement des océans revu à la hausse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.