ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 17/05/2018 à 17:36


Couche d'ozone: des signes de violations du traité interdisant les CFC



Le déclin dans l'atmosphère d'un gaz attaquant la couche d'ozone s'est largement ralenti, laissant supposer de graves violations du traité international qui le bannit, selon une étude.

Les mesures de ce produit appelé CFC-11, effectuées sur des sites isolés, dont l'Observatoire Maura Loa à Hawaï, montrent que la source de cette nouvelle pollution pourrait venir d'Asie de l'Est.

«Le taux de diminution dans l'atmosphère du CFC-11 a été constant de 2002 à 2012, et a ralenti d'environ 50% après 2012», explique l'étude publiée mercredi dans la revue Nature. «Les preuves suggèrent fortement des émissions de CFC-11 en hausse dans l'est de l'Asie après 2012».

En 1987, un accord international, le Protocole de Montréal, avait été signé pour supprimer progressivement les gaz CFC (utilisés dans la réfrigération et les aérosols), responsables du fameux «trou» dans cette couche gazeuse protégeant la Terre de rayons qui provoquent cancers de la peau, dégâts oculaires et immunitaires.

Au maximum de son déclin, à la fin du XXe siècle, la couche d'ozone avait diminué d'environ 5%. Aujourd'hui, le «trou» au-dessus du pôle sud montre des signes clairs de rétablissement.

«La couche d'ozone reste sur la bonne voie pour un rétablissement d'ici le milieu du siècle», a réagi le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) dans un communiqué.

«Mais l'augmentation continue d'émissions mondiales de CFC-11 va mettre ces progrès en danger», a-t-il ajouté, appelant à «identifier les causes de ces émissions et à prendre les actions nécessaires».

Le ralentissement de la baisse du CFC-11 a également des implications pour la lutte contre le changement climatique, les CFC étant bien plus puissants que le CO2 ou le méthane comme gaz à effet de serre.

Il y a 20 ans, les CFC, largement utilisés dans les années 1970 et 1980, et qui n'existent pas dans la nature, représentaient environ 10% du réchauffement climatique lié à l'homme.

«C'est la première fois que les émissions de l'un des trois CFC les plus présents et les plus durables ont augmenté pendant une période prolongée depuis que les contrôles de la production ont été mis en place dans les années 1980», note l'étude.

Selon les chercheurs, le ralentissement du déclin du CFC-11 pourrait empêcher l'ozone de retrouver ses niveaux normaux, ou moins rapidement qu'espéré.

Au début de l'année, une autre étude avait montré, de façon inattendue, que la couche d'ozone de la partie inférieure de la stratosphère déclinait au-dessus des régions les plus peuplées de la planète.

Elle pointait du doigt deux possibles responsables de cette détérioration: le réchauffement climatique ou les  VSLS (very-short-lived susbtances), gaz à très courte durée de vie utilisés comme solvants, décapants pour peinture ou dégraissants.

Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
Le quinquina, l'arbre national du Pérou, méconnu et menacé
Mexique: six spécimens d'une espèce au bord de l'extinction repérés
Un bateau testé pour lutter contre l'île des déchets
Japon: des cerisiers fleurissent, pourtant ce n'est pas le printemps
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Le réchauffement a multiplié par quatre les catastrophes depuis les années 70
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
Un jackpot à 900 millions de dollars à la loterie américaine
En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.