ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 17/05/2018 à 17:41


Chine: une start-up privée lance une fusée dans l'espace



        
La société chinoise OneSpace a lancé jeudi sa première fusée dans l'espace, à l'heure où l'industrie spatiale privée est en plein boom en Chine, et espère concurrencer les Etats-Unis.

La start-up fait partie des dizaines d'entreprises chinoises désirant s'imposer dans un marché spatial mondial très disputé. Celui-ci représente en valeur 339 milliards de dollars selon Bank of America Merrill Lynch, et est dominé par les Américains SpaceX (du milliardaire Elon Musk) et Blue Origin.

La fusée chinoise de 9 mètres de haut a décollé d'un site non précisé dans le nord-ouest de la Chine, a atteint une altitude de 273 km puis est retombée comme prévu vers la Terre, a indiqué OneSpace dans un communiqué.

L'opération avait pour but de collecter les données nécessaires à la conception d'une série de fusées baptisées OS-X.

Chacune sera capable de placer en orbite terrestre une charge utile de 100 kg, a indiqué Chen Jianglan, le porte-parole de l'entreprise. OneSpace espère en construire 20 avant la fin de la décennie.

La firme travaille également à la conception de fusées destinées à lancer des petits satellites, un secteur en pleine croissance.

Parfois aussi petits qu'une boîte à chaussures, ces appareils sont utilisés pour surveiller les cultures, la météo ou des sites de catastrophes, selon Jonathan McDowell, astronome du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian, aux Etats-Unis.

Les petits satellites sont moins chers à construire et plus faciles à déployer que les versions classiques. Et leur lancement est devenu un marché lucratif, actuellement dominé par l'Inde.

OneSpace dit avoir attiré l'attention de plusieurs clients chinois et étrangers. "Un certain nombre d'entreprises européennes et asiatiques spécialisées dans les satellites nous ont également contacté pour établir des partenariats stratégiques", s'est félicité le porte-parole de l'entreprise.

L'industrie spatiale chinoise a longtemps été dominée par les agences de recherche et l'armée. Mais la Chine autorise depuis 2014 les entreprises privées à construire et lancer des satellites.

Une autre start-up chinoise, iSpace, avait effectué le mois dernier son propre test de fusée depuis l'île tropicale de Hainan, dans le sud du pays. Elle prévoit d'avoir un lanceur capable d'envoyer des satellites en orbite dès juin 2019.

Des bateaux aux satellites: l'Ecosse tourne les yeux vers le ciel
Comment une paire de satellites va peser l'eau sur Terre
Une capsule de ravitaillement vers la Station Spatiale amène de nouvelles expériences
La Chine lance un satellite pour explorer la face cachée de la Lune
Privatiser l'ISS? Pas si vite, dit le Congrès à Trump
Chine: une start-up privée lance une fusée dans l'espace
Les astronomes un peu plus près des premières étoiles
Sortie spatiale de deux astronautes pour une opération de maintenance
Un gros astéroïde va rater la Terre, assure la NASA
110 jours comme sur la Lune pour des étudiants chinois
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.027 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.