ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

INSOLITE - Publié le 18/05/2018 à 16:47


La validité d'un testament par SMS devant le tribunal de Metz



Un avocat a demandé vendredi au tribunal de grande instance de Metz de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à la Cour de cassation pour que soit reconnue la validité d'un testament transmis par SMS.

Dans un SMS écrit à sa soeur le 23 octobre 2016 avant de se suicider, un homme avait demandé que sa mère "récupère (sa) part".

Sa veuve, qui avait engagé une procédure de divorce, a refusé de reconnaître la validité de ce message en s'appuyant sur l'article 970 du Code civil qui prévoit que "le testament olographe ne sera point valable s'il n'est écrit, daté et signé de la main du testateur: il n'est assujetti à aucune autre forme".

"En ne prévoyant pas les nouvelles modalités de transmission, le texte est de fait devenu inconstitutionnel", a plaidé devant la première chambre civile Me Thomas Hellenbrand, qui défend les intérêts de la mère du défunt.

"Le texte est inconstitutionnel car il limite le droit de propriété, qui est l'un des droits fondamentaux, et limite de façon trop stricte la possibilité de transmettre sa propriété", a-t-il ajouté, précisant que "la famille (du défunt) est vraiment empreinte du respect de ses dernières volontés".

Pour le conseil de la veuve et des trois enfants, Me Stanislas Louvel, "il y a un certain nombre de zones d'ombre sur les conditions dans lesquelles ce SMS a été réalisé".

"On veut avec ce SMS considérer que l'article 970 du Code civil n'est plus applicable et que cela suffirait à faire une donation qui est un acte grave. Il faut sécuriser ce type d'acte", a-t-il dit, jugeant la QPC "pas adaptée".

La présidente de la première chambre civile rendra sa réponse le 4 juillet. Si la QPC est transmise à la Cour de cassation, la juridiction a trois mois pour décider de la soumettre ou non au Conseil constitutionnel.

Duels traditionnels à coups de fouet en Indonésie
Pour fêter l'Épiphanie, un village portugais laisse ses enfants fumer
Traverser l'Atlantique en tonneau: le septuagénaire aventurier annonce son départ
Inde: vous reprendrez bien un peu de rat ?
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
A Hanoï, des galettes de vers frits, délices des soirées hivernales
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Indonésie: des villageois capturent un python géant de 8 mètres
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.