ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 6 Décembre 2019

- Publié le 18/05/2018 à 23:13


Cerveau : quelles familles d'aliments pour bien vieillir ?



Une étude hollandaise établit un lien entre une alimentation riche en légumes, fruits, noix et poisson et un volume cérébral plus élevé, un indicateur connu de fonctions cognitives en bonne santé.

L'étude, publiée dans la revue Neurology, s'est intéressée au régime alimentaire de 4.213 individus âgés en moyenne de 66 ans qui n'avait pas de signes de démence et a étudié ses effets sur le cerveau.

Pour ce faire, les participants ont complété un questionnaire répertoriant leurs habitudes de consommation parmi 400 aliments au cours du mois précédent. La qualité nutritionnelle de leur régime a été évaluée individuellement selon un score de zéro à 14.

En effectuant des imageries par résonance magnétique (IRM), les chercheurs ont constaté un volume cérébral plus important chez les participants qui avaient le meilleur régime nutritionnel à base de légumes, de fruits, de noix, de céréales complètes, de produits laitiers et de poisson et peu de boissons sucrées. D'autres facteurs pouvant influencer la taille du cerveau comme l'hypertension, le tabagisme et l'activité physique ont été pris en compte, précise l'étude.

Deux millilitres de plus de volume cérébral total en moyenne ont été trouvés chez ces derniers par rapport à ceux qui avaient un autre type de régime. En comparaison, un volume cérébral de 3.6 millilitres plus petit équivaut à un an de vieillissement, explique l'étude.

"On a montré lors d'études précédentes que les gens qui avaient un plus grand volume cérébral avaient de meilleures capacités cognitives donc les initiatives qui aident à améliorer la qualité du régime alimentaire peuvent être une bonne stratégie pour maintenir les fonctions cognitives chez les personnes âgées, explique Meike W. Vernooij, chercheur au centre médical Érasme  à Rotterdam aux Pays-Bas.

Les auteurs de l'étude ont également évalué le régime méditerranéen sur la santé du cerveau. Celui-ci composé de fruits, légumes, oléagineux et les céréales complètes (riz, sarrasin, quinoa etc..) a montré les mêmes bienfaits chez les participants à l'étude. 

Le docteur Vernooij explique "qu'il y a beaucoup d'interactions complexes qui peuvent se produire entre des composants alimentaires différents et des substances nutritives. Selon notre recherche, les gens qui ont consommé une combinaison de produits alimentaires plus sains avaient des plus grands volumes tissulaires cérébraux".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
La chimiothérapie par aérosol, source d'espoir pour les malades du cancer
Les entrailles de la Terre grouillent de vie intraterrestre
Vivre dans un quartier avec beaucoup de végétation permet de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires
Climat: des scientifiques appellent à freiner l'essor démographique
L'humain capable de reconnaître 5000 visages
Vietnam: saisie de huit tonnes d'ivoire et d'écailles de pangolin
Le cadavre d'un rorqual d'une dizaine de mètres échoué à Porquerolles
Le cancer en progression «alarmante» dans le monde
Cryptomonnaies: Google interdit les applications de minage sous Android
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.088 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.