ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 22/05/2018 à 22:52


Amazon exhorté à ne plus fournir son outil de reconnaissance faciale à la police



Plus de 30 organisations emmenées par l'American Civil Liberties Union (ACLU) ont exhorté mardi Amazon à cesser de fournir sa technologie de reconnaissance faciale à la police, estimant que cet outil lui conférait "un dangereux pouvoir de surveillance".

Elles ont envoyé une lettre à la direction d'Amazon après que l'ACLU a découvert que le géant américain travaillait avec les forces de l'ordre au déploiement de sa technologie de reconnaissance faciale, baptisée Amazon Rekognition.

"Une fois qu'un dangereux système de surveillance comme celui-ci est dirigé contre le public, les dégâts sont irréversibles", a prévenu Nicole Ozer, de la branche californienne de l'ACLU.

La lettre au fondateur et dirigeant d'Amazon, Jeff Bezos, a été signée par une trentaine d'organisations dont Electronic Frontier Foundation, Data for Black Lives, Freedom of the Press Foundation et Human Rights Watch.

"Mis entre les mains des gouvernements, Amazon Rekognition se prête à tous les abus", écrivent-elles. "Ce service représente une grave menace pour les communautés, dont les personnes de couleur et les immigrés, et menace la confiance et le respect qu'Amazon a construits".

Amazon est l'une des nombreuses entreprises qui, aux Etats-Unis et dans d'autres pays, déploient la reconnaissance faciale pour les services de sécurité et les autorités policières.

Or des enquêtes ont montré que de tels programmes étaient susceptibles de faire des erreurs, en particulier lorsqu'il s'agit d'identifier des personnes de couleur. Les militants arguent en outre que ces systèmes permettent de constituer une importante base de données d'informations biométriques qui peuvent être utilisées de façon abusive.

En Chine, les autorités ont créé un système de surveillance digitale à partir de photos, de scans de l'iris ou d'empreintes digitales pour surveiller de près les mouvements de la population entière. Elles l'utilisent également pour identifier les personnes qui transgressent la loi et les piétons indisciplinés.

L'ACLU a publié des documents faisant état de correspondances entre Amazon et les départements de la police de Floride, de l'Arizona et d'autres Etats au sujet de Rekognition, un service d'Amazon Web services.

"La population devrait être libre de marcher dans la rue sans être surveillée par le gouvernement", poursuivent les organisations dans cette lettre. "La reconnaissance faciale menace la liberté des communautés américaines (...). Le gouvernement fédéral pourrait utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour traquer continuellement les immigrés".

Sollicité par l'AFP, Amazon n'était pas immédiatement disponible pour réagir à cette lettre.

Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
En 2019, le Net va-t-il supplanter la télé?
Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox
De l'eau potable avec de l'air, quand la tech vient au secours des sinistrés
Un milliardaire japonais bat le record du tweet le plus partagé de l'histoire
Au CES, les robots savent tout faire, même le pain
Télés, smartphones: cap sur les écrans pliables et enroulables
Un Google du dark web pour naviguer dans le monde obscur du net
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.