ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 27/05/2018 à 20:43


Du Kremlin, Poutine et Abe parlent aux astronautes de l'ISS



Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Shinzo Abe ont parlé samedi par vidéoconférence depuis le Kremlin au cosmonaute russe Anton Chkaplerov et à son collègue japonais Norishige Kanai, actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

« Je suis ravi de saluer Anton Chkaplerov et le citoyen japonais Norishige Kanai », a lancé M. Poutine aux côtés de M. Abe, face à un écran géant sur lequel on pouvait voir ces deux astronautes qui font partie de l'équipage actuel de l'ISS.

« Cela fait plus de 10 ans que nous coopérons avec le Japon dans l'espace et sept explorateurs japonais se sont déjà rendus sur orbite », a-t-il rappelé, soulignant la « contribution importante du Japon » au fonctionnement de l'ISS.

« Permettez-moi d'exprimer ma joie quant au fait que vous travaillez de manière si unie dans l'espace », a déclaré pour sa part M. Abe, tout sourire, selon ses propos traduits en russe.

« Notre coopération aboutit à d'importants résultats », a de son côté relevé Norishige Kanai tandis qu'Anton Chkaplerov a jugé « particulièrement agréable » que l'ISS fête ses 20 ans en 2018, au moment même où se déroulent l'année de la Russie au Japon et celle du Japon en Russie.

Anton Chkaplerov et Norishige Kanai sont tous les deux arrivés à bord de l'ISS en décembre.

Cette séance de vidéoconférence a été organisée à l'issue des discussions entre M. Poutine et M. Abe au Grand Palais du Kremlin, au cours desquelles ils se sont mis d'accord pour « faire davantage d'efforts en vue de renforcer la coopération », selon le premier ministre japonais.

La Russie fournit à l'ISS son principal module, où se situent les moteurs-fusées, et les vaisseaux russes Soyouz sont le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station orbitale depuis l'arrêt des vols des navettes spatiales américaines.

Seize pays participent à l'ISS, avant-poste et laboratoire mis en orbite en 1998, qui a coûté au total 100 milliards de dollars, en majeure partie financés par la Russie et les États-Unis.

Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
Incident avec une fusée Soyouz: la mission de David Saint-Jacques menacée
La sonde japonaise Hayabusa2 touchera son astéroïde plus tard que prévu
Embarquement imminent pour les passagers du plus long vol au monde
Israël: le lancement de la première sonde sur la Lune retardé à 2019
La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'armée américaine
Le télescope spatial Hubble à l'arrêt
Le touriste lunaire japonais ne s'attend pas à un entraînement trop dur
Mission accomplie pour le robot Mascot sur son astéroïde
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Californie: une adolescente prépare des biscuits avec les cendres de son grand-père
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.