ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 30/05/2018 à 12:40


Balancetonsite.com, une plateforme pour signaler les contenus dangereux pour les enfants



Images pornographiques, jeux addictifs, harcèlement: face à la prolifération sur internet des contenus "inappropriés" et "dangereux pour les enfants", l'association Ennocence lance mercredi "balancetonsite.fr", une plateforme de signalement en ligne, à destination notamment des parents.

Internet, et en particulier les sites de streaming et de téléchargement illégaux, via des publicités et bannières envahissantes, exposent les enfants à "tous types de contenus: "Images et vidéos pornographiques, jeux addictifs, invitation à un chat, escroquerie, fishing, harcèlement", déplore l'association dans un communiqué.

La première exposition "se fait de plus en plus tôt", soit 10 ans en moyenne en 2017, et les conséquences peuvent être "dramatiques chez certains enfants dans la construction de leur sexualité comme de leur rapport aux autres", regrette-t-elle.

Le portail "balancetonsite.com" va donc permettre aux parents et "à tout internaute témoin d'une exposition" non voulue, de "le signaler de manière totalement anonyme".

Il suffira en pratique d'entrer l'URL du site où est apparue la publicité et celui de la publicité en question, qui apparaît généralement sous forme de fenêtre "pop-up". L'internaute pourra également, s'il le souhaite, joindre une capture d'écran du contenu qu'il juge choquant.

Ce portail vient "mettre en pratique le projet du gouvernement de constituer une liste noire des sites de streaming illégaux", assure Ennocence.

Face au fléau du piratage, la ministre de la Culture Françoise Nyssen avait affirmé en avril qu'elle souhaitait établir une liste noire des sites de streaming illégaux, qui permettrait de les faire disparaître en bloquant leur accès ou en supprimant leur référencement. L'association Ennocence mettra donc "à disposition du ministère ses listes de sites et contenus signalés".

Dénonçant "la passivité des acteurs du web, qui refusent la plupart du temps de déréférencer ou bloquer l'accès aux sites" litigieux, elle indique avoir engagé de "premières actions en justice" contre "les sites de streaming et de téléchargement illégaux détectés", dont certaines ont déjà "porté leurs fruits".

Mais "il faut permettre à la justice de se doter de moyens significativement plus puissants pour éradiquer ce fléau de manière efficace", plaide-t-elle, demandant notamment au gouvernement de "compléter la loi pour que le ministère public soit officiellement chargé des poursuites contre les sites exposant à des contenus dangereux".

A2mac1, le champion français qui vend les secrets des voitures
La commande vocale change la manière de faire les courses
Des lycéens inventent une fleur connectée pour mieux connaître les abeilles
En Chine, un robot-professeur pour garder les tout-petits
Pendant la Coupe du monde les murs russes ont des oreilles, prévient Washington
Dans un atelier d'outils de neuroradiologie, des techniques de haute couture
Le bitcoin, une monnaie décentralisée mais surtout très concentrée
Jeux vidéos: pour Ubisoft, l'avenir passe par les fans et les stars de cinéma
Le Vietnam verrouille internet
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.