ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

SCIENCE - Publié le 31/05/2018 à 01:27


Des chercheurs ont trouvé un vieil ancêtre aux lézards et aux serpents



Quatre pattes, un corps recouvert d'écailles et un long museau: des chercheurs annoncent mercredi avoir identifié un ancêtre des lézards et des serpents, vieux de 240 millions d'années.

"Notre étude montre que les lézards habitent la planète depuis au moins 240 millions d'années et que leur origine est bien plus ancienne que nous le pensions", explique à l'AFP Tiago Simoes de l’Université de l’Alberta au Canada, coauteur de l'étude.

Au commencement de ces travaux publiés dans la revue Nature, un fossile découvert il y a déjà une vingtaine d'années dans les Dolomites en Italie et un zeste de nouvelles technologies.

"Quand j'ai vu le fossile pour la première fois, j'ai réalisé que certaines de ses caractéristiques pouvaient le rapprocher des premiers lézards", explique le chercheur.

Avec ses collègues, ils ont donc passé le fossile, appelé Megachirella wachtleri, au CAT-scan, un scanner très haute définition capable de fournir une image à 360 degrés.

Les chercheurs ont alors débusqué un petit os de la mâchoire inférieure de l'animal que les squamates (un groupe qui comprend les lézards et les serpents) sont les seuls à avoir.

"De l'iguane au gecko en passant par le scinque, ils descendent tous d'un animal qui ressemble à Megachirella wachtleri, le plus vieux lézard fossilisé que nous connaissons aujourd'hui", explique Tiago Simoes.

Pour les chercheurs, si un lézard était déjà sur Terre il y a 240 millions d'années, cela implique que son origine est encore plus ancienne et qu'elle pourrait donc dater d'avant l'extinction du Permien-Trias, il y a quelque 252 millions d'années.

Cette extinction massive avait emporté 90 à 95% des espèces dans les océans et 75% sur le continent.

"Cette extinction aurait pu ouvrir la voie à la diversification des lignées préexistantes de reptiles qui avaient survécu à l'extinction", avance le chercheur.

Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Le cerveau des enfants abusant des écrans semble modifié
L'ADN explique la longévité des tortues géantes des Galapagos
Un anneau bimillénaire découvert près de Jérusalem pourrait mentionner Ponce Pilate
Les archéologues israéliens présentent un rare masque vieux de 9.000 ans
L'Égypte annonce la découverte de huit momies à Dahchour
L'Afrique de l'Est pourrait perdre son monopole de berceau de l'humanité
Un cousin géant des mammifères a nargué les dinosaures
L'Égypte dévoile un tombeau et des sarcophages à Louxor
Chine: scandale après l'annonce de premiers bébés génétiquement modifiés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.096 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.