ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 19 Mai 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 02/06/2018 à 01:16


Surprise: Pluton est couverte de dunes de méthane glacé



La planète naine la plus lointaine du système solaire, Pluton, est recouverte de dunes de glace de méthane, une découverte surprenante pour cette planète à l'atmosphère ultralégère, où il fait environ -230 degrés.

La pression atmosphérique à la surface de Pluton est 100 000 fois inférieure à celle de la Terre : les astronomes pensaient donc qu'elle était trop faible pour que des vents puissent se former.

Mais les clichés pris par la sonde New Horizons, lancée par la NASA en 2006 et qui a survolé Pluton en 2015, ont permis à une équipe de chercheurs de découvrir des dunes près d'une chaîne de montagnes.

« La source probable des grains de la dune est la glace de méthane portée par les vents depuis les montagnes », expliquent les scientifiques dans un article publié jeudi dans la grande revue Science. « Mais on ne peut exclure que ce soit de la glace d'azote ».

Les vents souffleraient à une vitesse approximative de 30 à 40 km/h. Les dunes elles-mêmes se répartissent sur une zone d'environ 7 km de longueur.

« Quand on a vu les images de New Horizons pour la première fois, on a immédiatement pensé qu'il s'agissait de dunes, ce qui était très surprenant, car on savait qu'il n'y avait pas vraiment d'atmosphère », dit Jani Radebaugh, coauteure de la découverte et professeure de géologie à Brigham Young University, aux États-Unis.

« Mais il se trouve que Pluton, tout en étant 30 fois plus loin du soleil que la Terre, a des caractéristiques similaires à celles de la Terre ».

Outre Pluton, on savait déjà que Mars, Vénus ou la grande lune de Saturne Titan avaient des dunes.

« Nous savions que tout objet du système solaire doté d'une atmosphère et d'une surface solide avait des dunes, mais nous ne savions pas ce que nous trouverions sur Pluton », dit l'auteur principal Matt Telfer, professeur à l'Université de Plymouth.

Autre découverte : les dunes sont probablement jeunes, à l'échelle géologique. Les scientifiques pensent qu'elles ont été formées dans les 500 000 dernières années.

Sur la Terre, la formation de dunes de sable n'est possible qu'avec des vents forts, explique Eric Parteli, de l'Université de Cologne.

Sur Pluton, la gravité est beaucoup plus faible, ainsi que la pression atmosphérique. « Les vents nécessaires pour transporter les sédiments peuvent donc être 100 fois plus faibles », dit-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
La Chine à la recherche du manteau lunaire
SpaceX lance la première vague de sa constellation de satellites
Mission lunaire: la NASA demande une rallonge budgétaire de 1,6 milliard
L'exercice de simulation d'astéroïde a fini par l'annihilation de New York
Si un astéroïde fonçait sur la Terre, que ferait-on?
Un premier séisme détecté sur Mars
Un premier Chinois sur la Lune dans une dizaine d'années, selon Pékin
La sonde japonaise Hayabusa2 crée un cratère sur un astéroïde, une première
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.