ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 06/06/2018 à 15:05


Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien



Cachotier, le premier couscous des Célèbes, un marsupial indonésien, à naître en captivité n'a pas révélé tout de suite sa présence aux responsables du zoo de Wroclaw, en Pologne, qui ont fini cependant par remarquer du mouvement dans la poche abdominale de sa mère.

"Cela devait faire quelques semaines, voire quelques mois qu'il était né quand nous avons vu quelque chose bouger dans la poche et puis une queue en est sortie", a raconté mardi à l'AFP par téléphone le directeur du zoo Radoslaw Ratajszczak.

"C'est la première fois qu'un représentant de cette espèce naît en captivité", a-t-il ajouté. Le marsupial qui vit à l'état sauvage sur l'île des Célèbes, est menacé par la déforestation et la chasse.

Selon Radoslaw Ratajszczak, le bébé couscous est probablement né il y a six mois et avait à l'époque la taille d'une "petite fève". Il est beaucoup plus grand aujourd'hui et s’aventure souvent hors de la poche de sa mère.

Mais il est difficile de le voir de près et le zoo ne lui a pas encore donné de nom, faute de pouvoir déterminer son sexe.

"Nous ne savons pas grand-chose de cette espèce, de ses habitudes alimentaires ou de l'importance de sa population, parce qu'elle n'a jamais été étudiée dans son milieu naturel", reconnaît le directeur du zoo, qui s'était rendu dans l'île des Célèbes pour en savoir davantage.

Appelé en latin Ailurops ursinus, le couscous des Célèbes figure comme "vulnérable" sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Sa population risque de diminuer de 30% au cours de la décennie à venir, car les habitants de la zone trouvent sa viande appétissante. Le marsupial se nourrit de feuilles et il n'est pas difficile de le trouver sur les branches des arbres.

Six couscous sont élevés en Europe: trois à Wroclaw, un couple pour le moment sans descendance dans un zoo d'Usti nad Labem en République Tchèque et un célibataire dans un autre en Belgique.

Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Le réchauffement a multiplié par quatre les catastrophes depuis les années 70
Des élèves cambodgiens collectent les déchets pour pouvoir étudier
Réduire la consommation de viande pour préserver le climat
Seul pays au bilan carbone négatif, le Bhoutan face au réchauffement climatique
Explosion des pertes économiques liées aux catastrophes climatiques
Les forêts d'Europe ne pourront pas freiner davantage le réchauffement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.121 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.