ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 06/06/2018 à 15:05


Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien



Cachotier, le premier couscous des Célèbes, un marsupial indonésien, à naître en captivité n'a pas révélé tout de suite sa présence aux responsables du zoo de Wroclaw, en Pologne, qui ont fini cependant par remarquer du mouvement dans la poche abdominale de sa mère.

"Cela devait faire quelques semaines, voire quelques mois qu'il était né quand nous avons vu quelque chose bouger dans la poche et puis une queue en est sortie", a raconté mardi à l'AFP par téléphone le directeur du zoo Radoslaw Ratajszczak.

"C'est la première fois qu'un représentant de cette espèce naît en captivité", a-t-il ajouté. Le marsupial qui vit à l'état sauvage sur l'île des Célèbes, est menacé par la déforestation et la chasse.

Selon Radoslaw Ratajszczak, le bébé couscous est probablement né il y a six mois et avait à l'époque la taille d'une "petite fève". Il est beaucoup plus grand aujourd'hui et s’aventure souvent hors de la poche de sa mère.

Mais il est difficile de le voir de près et le zoo ne lui a pas encore donné de nom, faute de pouvoir déterminer son sexe.

"Nous ne savons pas grand-chose de cette espèce, de ses habitudes alimentaires ou de l'importance de sa population, parce qu'elle n'a jamais été étudiée dans son milieu naturel", reconnaît le directeur du zoo, qui s'était rendu dans l'île des Célèbes pour en savoir davantage.

Appelé en latin Ailurops ursinus, le couscous des Célèbes figure comme "vulnérable" sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Sa population risque de diminuer de 30% au cours de la décennie à venir, car les habitants de la zone trouvent sa viande appétissante. Le marsupial se nourrit de feuilles et il n'est pas difficile de le trouver sur les branches des arbres.

Six couscous sont élevés en Europe: trois à Wroclaw, un couple pour le moment sans descendance dans un zoo d'Usti nad Labem en République Tchèque et un célibataire dans un autre en Belgique.

Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
Les Chinois sèment la zizanie chez les pêcheurs de Madagascar
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.