ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 08/06/2018 à 14:43


Chaleur à prévoir cet été sur une partie de l'Europe, selon Météo-France



Cet été risque d'être "plus chaud que la normale" sur une bonne partie de l'Europe et du bassin méditerranéen, selon Météo-France, qui anticipe en revanche des températures proches de la moyenne sur la façade Atlantique.

Sur le sud-est du continent (incluant une moitié-est de la France), l'organisme privilégie un "scénario plus chaud" et moins de précipitations que la normale, du fait de la "persistance probable" d'un fort anticyclone, indique la prévision estivale (juin à août), présentée vendredi.

Sur la façade Atlantique, l'influence de l'océan, encore "anormalement frais", devrait se faire sentir.

Ailleurs, aucun scénario n'est privilégié, selon Météo-France, qui se base sur l'ensemble EUROSIP (composé de modèles de Météo-France, du Met Office britannique, ou encore du National center for environmental prediction américain).

Signal du déréglement climatique, les récentes décennies ont connu une hausse des températures moyennes, comme en Ile-de-France, où les cinq années les plus chaudes depuis 50 ans ont été observées au 21e siècle: 2011, 2014, 2015, 2017 et 2003, souligne Météo-France dans une synthèse régionale publiée vendredi.

À l'échelle saisonnière, c'est l'été qui se réchauffe le plus dans la région (environ +0,4°C par décennie), suivi du printemps (+0,3°C par décennie). En automne et hiver, les tendances sont aussi à la hausse.

Les 5 étés les plus frais ont tous été observés avant 1980.

Et pour trouver l'hiver le plus froid, il faut remonter à 1962-63. Les 10 hivers franciliens les plus doux ont eu lieu depuis la fin des années 1980 (sauf l'exception de 1974), avec un record de douceur pour 2006-07 et 2015-16. De ce fait, le nombre annuel de jours de gel diminue: moins 3 à 4 jours par décennie depuis 1959!

Les projections, elles, montrent un réchauffement au moins jusqu'aux années 2050, les gaz à effet de serre déjà émis persistant longtemps dans l'atmosphère. La suite dépendra des actions menées pour les réduire.

Canicule précoce de juin 2017, vague de chaleur tardive à l'été 2016... autant de "phénomènes remarquables" qui d'ici la fin du siècle, pourraient être plus fréquents, mais aussi beaucoup plus sévères et plus longs à Paris et en Île-de-France, prévient Météo-France.

Selon une analyse menée à partir de simulations (projet Extremoscope), les deux vagues tardives de 2016 avaient une probabilité "extrêmement faible" de se produire dans le climat de 1971-2000, alors qu'à horizon 2030 et plus encore 2050, ces températures seront "fréquentes".

Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
Le quinquina, l'arbre national du Pérou, méconnu et menacé
Mexique: six spécimens d'une espèce au bord de l'extinction repérés
Un bateau testé pour lutter contre l'île des déchets
Japon: des cerisiers fleurissent, pourtant ce n'est pas le printemps
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Le réchauffement a multiplié par quatre les catastrophes depuis les années 70
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
Un jackpot à 900 millions de dollars à la loterie américaine
En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.111 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.