ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 08/06/2018 à 14:43


Chaleur à prévoir cet été sur une partie de l'Europe, selon Météo-France



Cet été risque d'être "plus chaud que la normale" sur une bonne partie de l'Europe et du bassin méditerranéen, selon Météo-France, qui anticipe en revanche des températures proches de la moyenne sur la façade Atlantique.

Sur le sud-est du continent (incluant une moitié-est de la France), l'organisme privilégie un "scénario plus chaud" et moins de précipitations que la normale, du fait de la "persistance probable" d'un fort anticyclone, indique la prévision estivale (juin à août), présentée vendredi.

Sur la façade Atlantique, l'influence de l'océan, encore "anormalement frais", devrait se faire sentir.

Ailleurs, aucun scénario n'est privilégié, selon Météo-France, qui se base sur l'ensemble EUROSIP (composé de modèles de Météo-France, du Met Office britannique, ou encore du National center for environmental prediction américain).

Signal du déréglement climatique, les récentes décennies ont connu une hausse des températures moyennes, comme en Ile-de-France, où les cinq années les plus chaudes depuis 50 ans ont été observées au 21e siècle: 2011, 2014, 2015, 2017 et 2003, souligne Météo-France dans une synthèse régionale publiée vendredi.

À l'échelle saisonnière, c'est l'été qui se réchauffe le plus dans la région (environ +0,4°C par décennie), suivi du printemps (+0,3°C par décennie). En automne et hiver, les tendances sont aussi à la hausse.

Les 5 étés les plus frais ont tous été observés avant 1980.

Et pour trouver l'hiver le plus froid, il faut remonter à 1962-63. Les 10 hivers franciliens les plus doux ont eu lieu depuis la fin des années 1980 (sauf l'exception de 1974), avec un record de douceur pour 2006-07 et 2015-16. De ce fait, le nombre annuel de jours de gel diminue: moins 3 à 4 jours par décennie depuis 1959!

Les projections, elles, montrent un réchauffement au moins jusqu'aux années 2050, les gaz à effet de serre déjà émis persistant longtemps dans l'atmosphère. La suite dépendra des actions menées pour les réduire.

Canicule précoce de juin 2017, vague de chaleur tardive à l'été 2016... autant de "phénomènes remarquables" qui d'ici la fin du siècle, pourraient être plus fréquents, mais aussi beaucoup plus sévères et plus longs à Paris et en Île-de-France, prévient Météo-France.

Selon une analyse menée à partir de simulations (projet Extremoscope), les deux vagues tardives de 2016 avaient une probabilité "extrêmement faible" de se produire dans le climat de 1971-2000, alors qu'à horizon 2030 et plus encore 2050, ces températures seront "fréquentes".

Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
Les très jeunes passent au bio plus par éthique que leurs aînés
Inondations en Australie: les sédiments menacent la Grande barrière
Parc de la Comoé en Côte d'Ivoire: l'écologie pour réconcilier paysans et éleveurs
L'Allemagne prépare une loi pour protéger les insectes
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.