ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 08/06/2018 à 14:50


Mars: découverte de la plus complexe matière organique



La Nasa a détecté la matière organique la plus complexe jamais trouvée à la surface de Mars, une avancée dans l'étude de traces de vie potentielles sur la planète rouge, ont révélé jeudi des scientifiques.

Le véhicule Curiosity a également découvert des preuves de variations saisonnières dans les émanations de méthane, indiquant que la source de ce gaz - qui est souvent le signe d'activités biologiques - vient de la planète elle-même. Le méthane pourrait être stocké dans des plaques de glace sous la surface.

Les échantillons de matière organique, provenant de rochers vieux de 3,5 milliards d'années, ont été prélevés sur 5 cm de profondeur à la base du mont Sharp, à l'intérieur du cratère Gale, considéré comme un ancien lac.

"C'est une avancée significative car cela indique que de la matière organique est préservée dans les environnements les plus difficiles de Mars", a déclaré l'auteure principale d'une des deux études publiées dans la revue Science, l'astrobiologiste Jennifer Eigenbrode, du centre Goddard de l'agence spatiale américaine.

"Et nous pouvons peut-être trouver quelque chose de mieux préservé qui renferme une signature de vie", a-t-elle dit à l'AFP.

Curiosity, qui s'est posé sur la planète rouge en 2012, avait déjà découvert en 2014 de la matière organique, en petite quantité.

"Cette étude montre en détail la découverte de composés organiques complexes et diversifiés dans les sédiments. Cela ne veut pas dire qu'il y a de la vie, mais les composés organiques sont les pierres de construction de la vie", a précisé à l'AFP le co-auteur Sanjeev Gupta, professeur de science de la Terre à l'Imperial College de Londres.

Les échantillons de matière organique peuvent venir d'une météorite ou de formations géologiques équivalentes au charbon ou au schiste noir que l'on trouve sur Terre, ou encore d'une forme de vie, a souligné Mme Eigenbrode.

Le cratère Gale est "un bon endroit pour la vie, si jamais elle a existé sur Mars", a-t-elle expliqué.

L'analyse par le laboratoire miniature francais SAM (Sample Analysis at Mars) porté par le robot Curiosity a révélé "plusieurs molécules organiques et volatiles qui rappellent celles trouvées sur Terre: thiophène, méthylthiophènes 2 et 3, méthanethiol et diméthylsulfure", selon l'étude.

L'autre étude apporte des détails sur la fluctuation des émanations de méthane, entre 0,24 et 0,65 partie par milliard en volume, avec un pic à la fin de l'été dans l'hémisphère nord.

Ces découvertes tendent à soutenir la thèse que la vie a potentiellement existé sur Mars, estime Inge Loes ten Kate, de l'université de Tübingen en Allemagne.

"Curiosity a montré que le cratère Gale était habitable il y a quelque 3,5 milliards d'années, avec des conditions comparables à celles de la Terre en formation, où la vie a évolué à cette période", a-t-elle ajouté.

Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
Incident avec une fusée Soyouz: la mission de David Saint-Jacques menacée
La sonde japonaise Hayabusa2 touchera son astéroïde plus tard que prévu
Embarquement imminent pour les passagers du plus long vol au monde
Israël: le lancement de la première sonde sur la Lune retardé à 2019
La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'armée américaine
Le télescope spatial Hubble à l'arrêt
Le touriste lunaire japonais ne s'attend pas à un entraînement trop dur
Mission accomplie pour le robot Mascot sur son astéroïde
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.069 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.