ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SCIENCE - Publié le 10/06/2018 à 02:10


Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou



Un groupe d'archéologues a découvert les restes de plus de 50 enfants, tués lors d'un sacrifice rituel pendant la civilisation précolombienne Chimu, présente sur la côte nord du Pérou actuel jusqu'à la fin du XVe siècle.

Ce site est proche d'un autre lieu où des preuves du plus grand sacrifice collectif d'enfants d'Amérique avaient été retrouvées entre 2011 et 2016. Des restes de plus de 140 enfants avaient alors été exhumés, mais la nouvelle découverte pourrait s'avérer encore plus importante.

"Jusqu'ici, nous avons trouvé les restes de 56 enfants, sacrifiés par la civilisation Chimu", a déclaré l'archéologue péruvien Gabriel Prieto à l'AFP. Mais "ce nouveau site pourrait facilement abriter plus du double des restes que nous avions trouvés à Huanchaquito", lieu de la précédente découverte, a-t-il estimé.

Ces recherches sont menées par une équipe internationale dirigée par Gabriel Prieto, de l'Université nationale de Trujillo, et John Verano, de l'Université de Tulane aux Etats-Unis.

Le nouveau site sacrificiel est situé à Pampa La Cruz, près de la ville de Huanchaco, dans la région côtière de Trujillo, à 700 km au nord de Lima.

Les restes des 56 enfants, âgés de six à 14 ans, ont été découverts début mai, enveloppés dans des linceuls de coton placés face à la mer, à un kilomètre au nord de Huanchaquito.

"Ce qui est intéressant c'est qu'ils ont été sacrifiés par une incision au sternum et que leurs côtes sont écartées, comme à Huanchaquito", ce qui renforce l'hypothèse que "Huanchaco était un lieu où des sacrifices rituels étaient couramment pratiqués pendant la civilisation Chimu", a souligné M. Prieto.

Cette civilisation précolombienne vivait tout le long de la côte péruvienne, jusqu'à ce qui est aujourd'hui l'Equateur, avant de disparaître en 1475, battue par l'empire inca.

La découverte des restes de 140 enfants et de 200 jeunes lamas à Huanchaquito avait été annoncée fin avril par National Geographic. L'analyse des objets trouvés sur le site avait permis de les dater entre les années 1400 et 1450. Le magazine avait alors souligné le caractère exceptionnel de cette découverte.

"Même si des sacrifices humains ont été signalés chez les Aztèques, les Mayas et les Incas dans les chroniques espagnoles de l'ère coloniale et documentés dans les fouilles scientifiques modernes, la découverte d'un sacrifice d'enfants à grande échelle dans la civilisation précolombienne Chimu, qui est peu connue, est une trouvaille sans précédent non seulement en Amérique, mais dans le monde entier", avait écrit National Geographic.

Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La relativité d'Einstein, supercherie scénaristique préférée des réalisateurs
Découverte d'un vieux ptérosaure, premier vertébré construit pour voler
Docile ou agressif ? Des gènes de la domestication découverts chez les renards
Une boucle d'oreille vieille de 2200 ans dévoilée à Jérusalem
La pêche au filet a débuté il y a près de 30.000 ans
Sur le site de Stonehenge, certains défunts seraient d'origine galloise
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.