ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

INSOLITE - Publié le 10/06/2018 à 23:07


Une gourde chinoise du XVIIIe siècle vendue 4,1 M EUR aux enchères près de Tours



Une gourde en porcelaine, ayant appartenu à l'empereur chinois du XVIIIe siècle Qianlong, a été adjugée pour 4,1 millions d'euros à un acheteur français lors d'une vente aux enchères dimanche au château d'Artigny, près de Tours, a constaté un correspondant de l'AFP.

Avec les frais, la vente se monte à 5,089 millions d'euros, selon le commissaire priseur Philippe Rouillac, qui a parlé d'une vente "historique et légendaire". L'acheteur, qui enchérissait au téléphone, n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes.

Mise à prix à 500.000 euros, la gourde, qui porte la marque carrée de l’empereur Qianlong (1736–1795), quatrième empereur de la dynastie mandchoue des Qing, a été adjugée en une dizaine de minutes.

"C'est une Française (représentant l'acheteur au téléphone, ndlr) qui a battu 17 Chinois venus du monde entier pour récupérer leur patrimoine national", a souligné Me Rouillac.

"Il y avait deux gourdes comme ça au monde donc elle n'avait pas de prix", a-t-il ajouté.

Selon la spécialiste des arts d'Extrême-Orient Alice Jossaume, c'est en effet l'une des deux gourdes de l'empereur Qianlong, "l'homme le plus puissant de son époque", qui existent dans le monde.

L'autre gourde similaire avait été vendue pour 1,8 million d'euros chez Sotheby's à Hong Kong en avril 2016.

La gourde vendue dimanche va "aller dans l'appartement parisien d'un collectionneur", a indiqué Me Rouillac, précisant qu'elle pourrait "peut-être être prêtée au musée Guimet", musée national des arts asiatiques, dans le XVIe arrondissement de Paris.

Elle possède les huit symboles bouddhiques (bajixiang) dans des pétales de lotus stylisés.

La gourde a été découverte par hasard par Me Rouillac, venu effectuer mi-avril une expertise dans un château du Val de Loire dont les propriétaires souhaitent conserver l'anonymat. Le regard du commissaire-priseur est attiré par cette gourde ronde, posée sur la commode du salon. D'environ cinquante centimètres de hauteur, elle est en porcelaine émaillée vert céladon, avec des motifs de fleurs, bleu et blanc.

Selon Me Rouillac, la gourde a vraisemblablement été ramenée par "un descendant de la famille (qui) était officier d'état-major de la Marine royale en mission en mer de Chine dans les années 1842-1847".

Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Il obtient un droit de visite pour sa chienne
Inde: des rats grignotent plus d'un million de roupies dans un guichet
Burkina Faso: un village où les crocodiles mangent des poulets, pas des hommes
Les avions Rafale en sourdine pendant le bac
Une Indonésienne entièrement avalée par un python
Il pose avec un python et... se fait presque étrangler
Des moutons dans la ville: la spectaculaire transhumance des bergers urbains près de Paris
VIDEO: un raton laveur sauvé après une escalade périlleuse
Plus de 16 millions d'euros pour un vase chinois remisé au grenier
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.