ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

SANTE - Publié le 11/06/2018 à 15:27


Les Français de plus en plus favorables à une autorisation régulée du cannabis



"De la condamnation à l'ouverture": les Français se montrent de plus en plus favorables à une autorisation du cannabis, à condition qu'elle soit strictement régulée par l'État, affirme lundi une enquête de l'Ifop pour Terra Nova et ECHO Citoyen.

Plus de la moitié des Français (51%) seraient ainsi favorables à "une régulation et un encadrement du cannabis", à condition que la puissance publique fixe "des règles concernant sa production, sa distribution et sa consommation tout en maintenant son interdiction dans certains cas" (au volant, dans les lieux publics et pour les mineurs). Mais 40% y restent toutefois opposés.

Plus de 8 sondés sur 10 (82%) se déclarent aussi favorables à l'autorisation du cannabis à usage médical encadré, sur ordonnance.

Selon le think tank Terra Nova et ECHO Citoyen, qui se définit comme un "lobby participatif", cette étude révèle une "opinion qui a évolué ces dernières années de la condamnation à l'ouverture et se trouve aujourd'hui à un point de bascule".

La dangerosité du cannabis a d'ailleurs "été clairement révisée à la baisse", remarquent les deux organisations. Sur une échelle de 1 à 10, les Français le jugent désormais à peine plus dangereux (7,8/10) que l'alcool (7,7/10), et moins que le tabac (8,2/10).

Les politiques et moyens de répression actuels sont jugés inefficaces par la majorité des sondés: 64% estiment qu'il faut changer les lois actuelles et 70% sont favorables à un débat sur le sujet.

"Ce n'est plus la nécessité mais la nature du changement qui fait débat", estiment Terra Nova et ECHO Citoyen, en soulignant que l'opinion se divise plus aujourd'hui "sur les politiques alternatives qui devraient être mises en place à l'avenir".

Le débat sur l'usage du cannabis a été relancé ces dernières semaines.

Le 24 mai, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a concédé un "retard" français sur l'usage thérapeutique du cannabis, indiquant avoir lancé "le débat" avec les institutions responsables du développement des médicaments.

Le gouvernement souhaite également que l'usage du cannabis puisse être sanctionné d'une "amende forfaitaire délictuelle" d'un montant de 300 euros, dans le cadre du projet de loi sur la réforme de la procédure pénale.

Enquête réalisée en ligne du 15 au 18 mai 2018 auprès de 2.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
Des scientifiques développent un algorithme pour détecter l'anxiété chez les jeunes enfants
Un outil pour détecter la présence de bactéries en quelques minutes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.