ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

INSOLITE - Publié le 11/06/2018 à 19:43


À Paris, on dénonce et on chasse les rats sur internet



«Signalerunrat.paris»: le maire d'un arrondissement de Paris a lancé lundi une chasse aux rats sur internet, appelant chaque citoyen concerné à «dénoncer» tout rongeur intrus.

«C'est le cas d'une crèche dont la cour est infestée de rats qui m'a convaincu qu'il fallait essayer autre chose», explique dans le quotidien Le Parisien Geoffroy Boulard, le maire du XVIIe arrondissement de Paris, qui s'affiche dans le journal en élégant costume cravate, tenant par la queue plusieurs rats morts du bout des doigts, les mains protégées de gants chirurgicaux.

«Il y a un enjeu de salubrité qui se joue là. Surtout qu'avec l'arrivée des beaux jours, les signalements risquent d'être encore plus nombreux», prévient le maire.

«Vous le savez, les rats se multiplient dans Paris... La mairie de Paris ne semble pas avoir pris la mesure du problème !», écrit l'élu sur la page d'ouverture du site internet mobile signalerunrat.paris.

«Agissons dans le XVIIe arrondissement en signalant leur présence», ajoute-t-il, promettant aux habitants de ce quartier assez favorisé que «chaque signalement sera transmis aux services centraux de la mairie de Paris».

Les services centraux de la capitale ont «la compétence en matière de dératisation», souligne M. Boulard, un maire de droite, qui accuse de laxisme la mairie centrale de Paris, tenue par la socialiste Anne Hidalgo.

Parmi les dizaines de signalements qui s'affichaient déjà sur la carte du site internet, moins d'une journée après sa naissance, les résidents se plaignent de «rats sur la pelouse du petit parc», d'un «lycée infesté par les souris et les rats» ou de «rongeurs se baladant tranquillement».

«Ils creusent des galeries dans mon garage et tous les bâtiments, et restent lorsque j'approche», souligne un habitant.

«Depuis 3 ans, malgré des dératisations, nous vivons, nous mangeons et nous dormons avec des rongeurs. C'est l'enfer. Personne ne fait rien», enrage un autre.

«Il y en a de plus en plus avec des tailles énormes. Urgence», écrit en lettres capitales un résident visiblement excédé.

Selon les experts, il y a plus de rats à Paris que d'habitants, qui sont pourtant déjà 2,2 millions: le taux de rongeurs est ainsi de 1,75 par résident.

La maire de Paris a lancé en mars 2017 un programme de dératisation de 1,5 million d'euros, déclarant: «les rongeurs ont fait leur retour, infestant les parcs et jardins».

Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Il obtient un droit de visite pour sa chienne
Inde: des rats grignotent plus d'un million de roupies dans un guichet
Burkina Faso: un village où les crocodiles mangent des poulets, pas des hommes
Les avions Rafale en sourdine pendant le bac
Une Indonésienne entièrement avalée par un python
Il pose avec un python et... se fait presque étrangler
Des moutons dans la ville: la spectaculaire transhumance des bergers urbains près de Paris
VIDEO: un raton laveur sauvé après une escalade périlleuse
Plus de 16 millions d'euros pour un vase chinois remisé au grenier
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.