ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Août 2018

PLANETE - Publié le 11/06/2018 à 19:51


La Cour suprême des États-Unis vole au secours des saumons de l'Ouest



Les saumons du grand Ouest américain peuvent dire merci à la Cour suprême à Washington, qui a confirmé lundi leur droit à remonter les rivières.

Cette victoire pour l'écologie et les droits ancestraux amérindiens est paradoxalement acquise malgré un blocage de la plus haute institution judiciaire américaine: le magistrat Anthony Kennedy s'étant récusé dans ce dossier, la haute cour a rendu une décision à égalité de quatre juges contre quatre.

Cette impasse a pour conséquence de laisser en place le jugement d'une cour d'appel qui a donné raison à 21 tribus indiennes, soutenues par le gouvernement fédéral, opposées à l'État de Washington, au nord-ouest du pays.

Se plaignant de la chute des populations de saumons dans leurs réserves, les Indiens ont mené un combat judiciaire de 17 ans pour faire valoir leur droit de pêche, négocié au milieu des années 1850 en contrepartie du renoncement à leurs territoires de chasse.

Selon les tribus, la pénurie de saumons est précipitée par les conduites souterraines canalisant les rivières sous les centaines de routes asphaltées de l'État de Washington.

En première instance (2007) et en appel (2016), la justice a ordonné aux élus dirigeant l'État de Washington de supprimer ces canalisations.

Celles-ci, débouchant en surplomb des cours d'eau, empêchent les saumons de remonter le courant pour se reproduire, ou de le descendre vers la mer.

Cette double victoire devant les tribunaux inférieurs est de facto confirmée lundi par l'impasse à la Cour suprême.

L'État de Washington se retrouve en conséquence obligé de procéder à un chantier gigantesque, consistant à remplacer un millier de conduites, pour un budget qu'il estime à deux milliards de dollars.

À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
Au Vietnam, les ours d'élevage meurent car leur bile n'a plus la cote
Un drone marin pour recenser et mieux protéger les cétacés en Méditerranée
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Puy du fou: des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action
Un envahisseur exotique dans les étangs de l'Ain
En Afrique du Sud, le filon des mines d'or s'épuise irrémédiablement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.