ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

SANTE - Publié le 11/06/2018 à 23:29


De nouvelles études confirment les bienfaits des protéines végétales pour la santé



En 2014, seulement 1% des Américains, ce disaient vegan. En 2017, 6% de la population américaine était recensée comme tel. Lors du congrès 2018 de l'American Society Nutrition à Boston, les chercheurs du monde entier ont annoncé les premiers résultats de leurs observations sur l'impact des régimes pauvres en protéines animales sur la santé.

Changeons nos habitudes alimentaires pour une meilleure santé. C'est en quelque sorte le message qui ressort de cette étude. Les Américains adoptent progressivement une alimentation plus saine, basée essentiellement sur un régime à base de fruits, de légumes et de protéines végétales. Malgré tout, les Américains sont à la traîne et ont encore du mal à changer leurs habitudes alimentaires et renoncer aux protéines animales. En comparaison l'Allemagne a vu près de la moitié de ses consommateurs suivre un régime végétal faible en viande.

Des études réalisées aux Pays-Bas, Brésil et Etats-Unis et présentées lors du congrès annuel de la nutrition se rejoignent sur un point : l'adoption d'un régime végétarien serait bénéfique pour la santé.

Des chercheurs hollandais ont étudié le cas de 6.000 personnes et en ont déduit que chaque individu mangeant en majorité des protéines végétales était moins sujet à contracter une maladie coronarienne. Une étude brésilienne portant sur 4.500 personnes a conclu que quiconque adoptant un régime végétarien avait 60% moins de risque de développer des accumulations de plaques dans les artères. Les américains ont quant à eux sondé les Asiatiques résidant aux Etats-Unis. Ils sont arrivés à la conclusion que le régime végétarien diminuerait fortement les risques de diabète ou de maladies cardiaques et qu'une alimentation saine limiterait la prise de poids.

Une observation que vient également étayer une étude de l'université d'Harvard, à condition de privilégier un régime sans viande sain, à savoir les fruits, les légumes et les fruits à coque. Ces chercheurs américains ont interrogé plus de 125.000 personnes pendant quatre ans pour en arriver à cette conclusion.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
Des scientifiques développent un algorithme pour détecter l'anxiété chez les jeunes enfants
Un outil pour détecter la présence de bactéries en quelques minutes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.