ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Août 2018

SANTE - Publié le 11/06/2018 à 23:29


De nouvelles études confirment les bienfaits des protéines végétales pour la santé



En 2014, seulement 1% des Américains, ce disaient vegan. En 2017, 6% de la population américaine était recensée comme tel. Lors du congrès 2018 de l'American Society Nutrition à Boston, les chercheurs du monde entier ont annoncé les premiers résultats de leurs observations sur l'impact des régimes pauvres en protéines animales sur la santé.

Changeons nos habitudes alimentaires pour une meilleure santé. C'est en quelque sorte le message qui ressort de cette étude. Les Américains adoptent progressivement une alimentation plus saine, basée essentiellement sur un régime à base de fruits, de légumes et de protéines végétales. Malgré tout, les Américains sont à la traîne et ont encore du mal à changer leurs habitudes alimentaires et renoncer aux protéines animales. En comparaison l'Allemagne a vu près de la moitié de ses consommateurs suivre un régime végétal faible en viande.

Des études réalisées aux Pays-Bas, Brésil et Etats-Unis et présentées lors du congrès annuel de la nutrition se rejoignent sur un point : l'adoption d'un régime végétarien serait bénéfique pour la santé.

Des chercheurs hollandais ont étudié le cas de 6.000 personnes et en ont déduit que chaque individu mangeant en majorité des protéines végétales était moins sujet à contracter une maladie coronarienne. Une étude brésilienne portant sur 4.500 personnes a conclu que quiconque adoptant un régime végétarien avait 60% moins de risque de développer des accumulations de plaques dans les artères. Les américains ont quant à eux sondé les Asiatiques résidant aux Etats-Unis. Ils sont arrivés à la conclusion que le régime végétarien diminuerait fortement les risques de diabète ou de maladies cardiaques et qu'une alimentation saine limiterait la prise de poids.

Une observation que vient également étayer une étude de l'université d'Harvard, à condition de privilégier un régime sans viande sain, à savoir les fruits, les légumes et les fruits à coque. Ces chercheurs américains ont interrogé plus de 125.000 personnes pendant quatre ans pour en arriver à cette conclusion.

Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
En cas d'infarctus, une femme survit davantage avec un médecin femme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.