ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Août 2018

SANTE - Publié le 11/06/2018 à 23:30


Vitamine C: une analyse sanguine très souvent inutile



La très grande majorité des mesures du taux de vitamine C lors d'analyses sanguines en France chaque année sont inutiles, puisque les carences pathologiques sont rares, a affirmé vendredi la Haute Autorité de santé (HAS).

Cette autorité indépendante, qui définit les bonnes pratiques de soins, s'est penchée sur les 40.000 dosages de vitamine C effectués sur des patients en 2016. Et elle a conclu que le plus souvent, cet examen ne servait à rien.

"Doser la vitamine C chez un patient n'est éventuellement utile que pour confirmer un scorbut", a-t-elle écrit dans un communiqué.

La HAS ne la recommande que si le patient manifeste certains symptômes: "hémorragies diffuses, saignements des gencives, arthralgies [douleurs articulaires], troubles de la cicatrisation".

Le scorbut, due à une carence en vitamine C, frappe les personnes qui ne consomment pas, ou très peu, de fruits et légumes. Elle était appelée "maladie des marins" à l'époque où les équipages partaient en expédition pendant des mois et où leurs provisions fraîches s'épuisaient rapidement.

Aujourd'hui en France, il n'existe pas de statistique sur cette maladie. Un doctorant en médecine, Guillaume Sentenac, relevait dans une thèse de 2016 un cas à Dieppe (Seine-Maritime) en 2011. Il concluait lui aussi à l'inutilité du dosage en vitamine C: "Il n'est pas remboursé par la Sécurité sociale et coûte environ 10 fois le prix d'une supplémentation" (prise de vitamine C sous forme de compléments alimentaires).

La HAS a constaté que le dosage en vitamine C était fait dans des cas inadaptés: "lors de bilans nutritionnels réalisés avant et après une chirurgie bariatrique [contre l'obésité], ou pour des patients atteints de maladie malabsorptive, dénutris, sous nutrition artificielle ou dialysés".

Elle recommande "la restauration d'une alimentation équilibrée (fruits, légumes...) ou la supplémentation" en cas de "suspicion de carence".

Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
En cas d'infarctus, une femme survit davantage avec un médecin femme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.022 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.