ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 12/06/2018 à 14:17


Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe



Il voit la mort partout: Norman, «la première intelligence artificielle psychopathe», a été mis au point par des chercheurs aux États-Unis pour expliquer au grand public comment sont confectionnés les algorithmes et le sensibiliser aux dangers possibles de l'IA.

«Quand les gens disent que les algorithmes d'intelligence artificielle sont biaisés ou injustes, le coupable est souvent non pas l'algorithme lui-même mais les données biaisées qui ont été utilisées (pour le mettre au point). Cette idée est bien connue des scientifiques mais beaucoup moins du grand public», ont expliqué lundi Pinar Yanardag, Manuel Cebrian et Iyad Rahwan, du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

D'où l'idée de créer Norman, prénom choisi d'après le personnage du tueur psychopathe Norman Bates dans le film Psycho (1960) d'Alfred Hitchcock.

Concrètement, Norman a été «nourri» uniquement avec de courtes légendes décrivant des images «de personnes en train de mourir» trouvées sur la plateforme internet Reddit, expliquent les trois chercheurs, qui ont créé un site internet dédié.

Les chercheurs lui ont ensuite soumis des images de taches d'encre, comme dans le test psychologique de Rorschach, pour savoir ce que Norman voyait et pour comparer ses réponses à celles d'une autre IA, entraînée de façon traditionnelle.

Et les résultats sont pour le moins effrayants: quand l'IA traditionnelle voit «deux personnes debout l'une près de l'autre», Norman voit dans la même tache d'encre «un homme qui saute d'une fenêtre». Et quand Norman distingue «un homme tué par balles devant sa femme qui hurle», l'autre IA décèle «une personne en train de tenir un parapluie».

Le site internet montre ainsi dix exemples de taches d'encre accompagnées des réponses des deux systèmes, avec toujours une réponse macabre provenant de Norman. Le site propose aux internautes de faire eux aussi le test des taches d'encre et d'envoyer leurs réponses «pour aider Norman à se réparer».

Plus qu'une expérience réellement scientifique, Norman illustre «les dangers de l'intelligence artificielle quand elle tourne mal parce que des données biaisées ont été utilisées» pour l'entraîner, disent les chercheurs, qui «espèrent susciter une prise de conscience du public et un débat sur ces sujets».

Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
La chanteuse virtuelle japonaise Hatsune Miku à la conquête de l'Europe
Chine: la reconnaissance faciale traque la triche au marathon
Remplacer les zoos par des réserves virtuelles, le pari audacieux d'un ex-publicitaire
Le gouvernement annonce son plan pour la recherche en intelligence artificielle
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Népal: le premier robot serveur prend les commandes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.118 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.