ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Août 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 12/06/2018 à 14:20


Le Vietnam verrouille internet



Le Vietnam a voté mardi une loi sur la cybersécurité qui va largement restreindre les libertés sur les réseaux sociaux, rare fenêtre d'expression dans un pays communiste à parti unique où toute dissidence est réprimée.

Avec ce nouveau texte qui entrera en vigueur en janvier 2019, les plateformes du web seront contraintes de retirer sous 24 heures tous les commentaires considérés comme une menace à la "sécurité nationale".

Elles seront également dans l'obligation de stocker les informations personnelles et les données des utilisateurs.

"Actuellement, Google et Facebook stockent les données personnelles des utilisateurs vietnamiens à Hong Kong et à Singapour", a expliqué Vo Trong Viet, le président de la commission défense et sécurité de l'Assemblée nationale.

"Mettre des centres de données au Vietnam va augmenter les dépenses pour les fournisseurs de services ... mais c'est nécessaire pour répondre aux exigences de la cybersécurité du pays", a-t-il ajouté.

La nouvelle loi interdit également les appels aux rassemblements publics et tout discours qui "porte atteinte" au drapeau national, aux dirigeants ou aux "héros" nationaux.

"Dans ce pays très répressif, l'espace en ligne offrait un refuge relatif où les gens pouvaient partager leurs idées et leurs opinions avec moins de crainte de la censure", a regretté Clare Algar d'Amnesty International.

"Avec les pouvoirs étendus accordés au gouvernement pour surveiller internet, cela signifie qu'il n'y a plus d'espace sûr au Vietnam où les gens peuvent parler librement", a-t-elle ajouté.

L'Asia Internet Coalition, un groupe qui défend les intérêts de Facebook, Google, Twitter et d'autres groupes dans la région, s'est dit "déçu" après le vote.

"Malheureusement, ce texte va entraîner de sévères limitations pour l'économie numérique au Vietnam et risque de réduire les investissements étrangers", a estimé Jeff Paine, haut responsable du groupe.

L'internet vietnamien était déjà jugé "non libre", par Freedom House, un organisme de surveillance du web, qui classe le Vietnam juste devant la Chine en Asie.

Plus de la moitié des 93 millions d'habitants au Vietnam ont accès à Internet, et le pays se situe parmi les 10 premiers au monde en pourcentage d'utilisateurs Facebook, alors que le réseau social est bloqué en Chine.

Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Dans les vignes, un boîtier bourguignon indique la présence de pesticides
Au restaurant en Chine, le serveur est un robot
The Void, l'hyper réalité virtuelle dont vous êtes le héros
La Poste allemande, pionnier inattendu de la camionnette électrique
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.