ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 20 Mai 2019

PLANETE - Publié le 12/06/2018 à 14:23


Découverte d'une nouvelle espèce de tortue au Mexique



Cela fait des années que des habitants alertaient les scientifiques de son existence, mais ce n'est qu'en mai que cette petite tortue vivant à l'ouest du Mexique a été reconnue comme une espèce nouvelle.

La "Kinosternon vogti" possède une tache jaune sur le bout de son nez et est plus agile que ses congénères.

Elle vit dans les ruisseaux ou rivières près de la ville balnéaire de Puerto Vallarta, dans l'Etat de Jalisco, sur la côte pacifique mexicaine.

Selon les chercheurs, "il s'agit d'une espèce endémique, unique à ce site", indique à l'AFP Fabio German Cupul, professeur à l'Université de Guadalajara.

Ses pas sont plus rapides que ceux des autres tortues et elle aime se mettre à l'ombre d'un arbre pour s'abriter du soleil.

Surnommée "petit casque de Vallarta" en raison de la similitude de sa carapace avec un casque, elle ne dépasse pas 10 centimètres de longueur et tient dans la paume d'une main.

"Elle est plus large que haute, contrairement à toutes les autres espèces qui existent", souligne Cupul.

Elle appartient au genre Kinosternon, dont il existe 12 autres espèces au Mexique.

La nouvelle espèce a été nommée scientifiquement "Kinosternon Vogti" en l'honneur de l'herpétologue américain Richard Vogt, qui travaille depuis plus de 40 ans sur les tortues des États-Unis, du Mexique et d'Amérique centrale.

Seuls neuf spécimens ont pu être étudiés, dont quatre d'entre eux vivants (trois mâles et une femelle) et cinq découverts morts.

Le peu de specimen trouvés encore en vie font de cette tortue une espèce "à haut risque d'extinction", averti M. Cupul.

Un mâle et une femelle ont depuis intégré un élevage dans l'Etat de Tabasco (est), tandis que deux autres mâles ont rejoint un enclos dans une ferme à crocodiles de Puerto Vallarta.

Les villageois ont signalé la présence de ce reptile il y a une vingtaine d'années, mais les scientifiques pensaient qu'il s'agissait d'un spécimen juvénile d'autres espèces déjà connue dans la région.

Il a fallu attendre ces cinq dernières années pour que des scientifiques finissent par s'y intéresser. Les résultats de leurs travaux ont été publiés en mai dans la revue scientifique Chelonian Conservation and Biology, spécialisée dans l'étude des tortues.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
La survie miraculeuse du pirarucu, poisson géant d'Amazonie
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Deux tiers des plus longs cours d'eau du monde entravés par des structures humaines
Canada: trois espèces de baleines en péril
La surpêche menace les océans
Bannir les pailles en plastique ne sauvera pas les océans
Un million d'espèces menacées d'extinction, révèle l'ONU
Des sites archéologiques d'Alaska menacés par le changement climatique
Le film plastique produit à partir de recyclé se développe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.