ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

SANTE - Publié le 12/06/2018 à 19:44


Un tiers des Américains prennent des médicaments pouvant causer des dépressions



Un tiers des Américains prennent des médicaments, avec ou sans ordonnance, qui pourraient augmenter leur risque de dépression, avertit une étude parue mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Pilule contraceptive, médicaments antidouleur, pour le coeur ou contre les brûlures d'estomac... «Beaucoup seraient surpris d'apprendre que leurs médicaments, bien que n'ayant rien à voir avec l'humeur, l'anxiété ou tout autre état normalement associé à la dépression, peuvent augmenter leur risque d'avoir des symptômes dépressifs et mener à un diagnostic de dépression», selon l'auteure principale de l'étude Dima Qato, qui enseigne à l'Université de l'Illinois à Chicago.

Les chercheurs ont découvert que le risque de dépression était le plus élevé chez les personnes prenant plus d'un médicament comptant la dépression parmi ses possibles effets secondaires.

«Environ 15% des adultes qui prennent simultanément trois ou plus de ces médicaments font une dépression pendant la prise de médicaments, comparé à seulement 5% de ceux ne prenant aucun médicament (et) 7% de ceux prenant un médicament», selon l'étude.

Le fait que les boîtes ou les notices de ces médicaments ne mentionnent parfois pas de mise en garde à ce sujet est problématique, selon les chercheurs.

L'étude, basée sur l'observation, repose sur les données d'un sondage effectué auprès de plus de 26 000 adultes de 2005 à 2014, récoltées dans le cadre d'une enquête nationale sur la santé et la nutrition (National Health and Nutrition Examination Survey).

Les chercheurs ont averti que cette approche signifiait que des conclusions ne pouvaient pas être tirées sur les liens de cause à effet, soulignant que les questionnaires ne tenaient pas compte de possibles antécédents de dépression.

Mais pour Allan Young, directeur du Centre des troubles affectifs au King's College de Londres - qui n'est pas impliqué dans l'étude -, ces découvertes «semblent solides».

«Cela confirme le fait bien connu que ces médicaments pourraient être en train de provoquer des dépressions chez certaines personnes, et nous devrions être à l'affût afin de pouvoir détecter et ensuite gérer la dépression», a-t-il ajouté.

Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Le cannabis, nouvel eldorado des géants de l'alcool?
Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, conclut une expérience américaine
Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois
Les cabines de bronzage mises à l'index
Première greffe de foie d'une mère séropositive à son enfant
Cent ans après la grippe espagnole, le monde n'est pas à l'abri d'une pandémie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.