ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

SANTE - Publié le 12/06/2018 à 19:55


UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires



Les cotisations aux complémentaires santé ont "explosé" ces dix dernières années, dénonce l'UFC-Que choisir, pointant notamment une "dérive des frais de gestion" et une concurrence affaiblie par le manque de "lisibilité des offres", dans une enquête publiée mardi.

Selon cette enquête de l'association de consommateurs, présentée à la presse, les cotisations versées par les assurés sont passées de "468 euros par personne et par an en moyenne en 2006 à 688 euros en 2017", soit une inflation de 47%, contre 14% pour l'économie en général.

En 2017, elles disposaient de 40,5 milliards d'euros de cotisations.

En outre, les complémentaires "vont voir leur rôle se renforcer" ces prochaines années, avec la mise en place du "reste à charge zéro" (remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et auditives), qui "va se répercuter" sur les tarifs, prévient l'UFC-Que choisir.

Les hausses de la fiscalité ne justifient "que moins du tiers de la progression", assure l'UFC, pointant une "grave dérive" des frais de gestion. Ils ont représenté "7,2 milliards d'euros" de dépenses en 2016, dont 2,8 milliards en frais d'acquisition de clients (publicité, communication) et ont augmenté de 30% depuis 2010, soit "deux fois plus que celle des prestations remboursées aux assurés" (+15%).

Ils s'élèvent pour les contrats individuels à 21,5% de la cotisation, les taux pouvant grimper à 42% pour certains contrats, selon des calculs basés sur l'analyse de documents commerciaux et de 207 avis d’échéance.

En revanche, le taux de redistribution, c’est-à-dire la part des cotisations revenant aux assurés sous forme de prestations, "s’effondre", regrette l'UFC, estimant que "seulement 66% des cotisations en moyenne", et moins de 50% pour certains contrats, reviennent aux assurés individuels", contre 76% pour les contrats collectifs.

"Ces dérives" s'expliquent notamment "par l’illisibilité" des garanties santé, qui "empêche largement la comparaison et atténue la concurrence", explique l'UFC.

L'association demande donc aux pouvoirs publics "d’encadrer la comparabilité des offres" et de "publier enfin l’arrêté prévu par la loi Hamon de 2014, pour une liste standardisée d’exemples de remboursements en euros" dans les brochures.

Elle souhaite enfin contraindre les complémentaires à publier leur "taux de redistribution" avant toute souscription, par exemple sur internet.

L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
Alcool: un lourd fardeau sanitaire, appel à des mesures plus efficaces
Davantage d'essais cliniques pourront bénéficier d'une autorisation rapide
Tampons et serviettes : toujours des substances indésirables, selon 60 millions de consommateurs
Au Pakistan, la routine de l'avortement, faute de contraception
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
Le fractionné serait encore plus efficace pour maigrir que l'entraînement continu d'intensité modérée
Le pari du détatouage sans douleur
Les internes de médecine générale font trop d'heures à l’hôpital
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.025 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.