ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SANTE - Publié le 12/06/2018 à 19:55


La télémédecine remboursée à partir de septembre



Les actes de télémédecine seront remboursés à partir de septembre, après un accord conclu entre l'Assurance maladie et trois syndicats de médecins libéraux, qui doit être officiellement signé mercredi.

Après le SML et MG France, la CSMF a indiqué mardi qu'elle signerait l'avenant à la convention médicale de 2016. Les trois organisations représentant une majorité de médecins libéraux, il entrera en vigueur le 15 septembre.

A partir de cette date, les médecins pourront réaliser des téléconsultations (examen médical par visioconférence), rémunérées au même tarif qu'une consultation classique: 25 euros pour un généraliste, 30 euros pour un spécialiste.

Ils pourront aussi effectuer des téléexpertises (demande d'avis entre praticiens), payées 12 ou 20 euros selon le niveau de complexité de l'acte.

L'accord prévoit aussi une aide pouvant aller jusqu'à 525 euros par an pour leur permettre de s'équiper en matériels et logiciels informatiques, notamment pour assurer la sécurité des données médicales échangées.

Il inclut par ailleurs des clauses sur les consultations dites "complexes" (46 euros) et "très complexes" (60 euros), créées en novembre pour certains situations médicales et qui seront étendues à d'autres actes.

En signant ce accord, mercredi au siège de la Caisse nationale d'assurance maladie, le premier syndicat médical, la CSMF, fera son "retour dans la convention médicale" d'août 2016, qu'elle était la seule à ne pas avoir encore paraphé.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.021 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.