ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

PLANETE - Publié le 13/06/2018 à 14:53


Crise de l'eau en Afrique du Sud: levée de l'état de catastrophe naturelle


AFP

L'Afrique du Sud a levé mercredi l'état de catastrophe naturelle décrété mi-février en raison de la sécheresse historique qui frappait la région du Cap (sud-ouest), la deuxième ville du pays.

"J'ai décidé de ne pas renouveler l'état de catastrophe naturelle, qui expire le 13 juin 2018", a déclaré le ministre des Affaires traditionnelles Zweli Mkhize.

"La phase aiguë de la sécheresse dans les provinces du Cap occidental (sud-ouest), du Cap oriental (sud-est), du Cap du Nord (nord-ouest) et d'autres poches plus petites du pays touche à sa fin", a expliqué le ministère dans un communiqué.

Mi-février, l'état de catastrophe naturelle avait été décrété dans tout le pays alors que Le Cap était menacée d'une rupture d'approvisionnement en eau potable.

Au prix d'une réduction drastique de sa consommation, la deuxième mégapole sud-africaine a réussi à éviter de justesse le très redouté "jour zéro", où l'eau devait être coupée aux robinets.

Ces dernières semaines, la région du Cap a bénéficié d'importantes précipitations saisonnières.

"A cette époque l'an dernier, le niveau d'eau dans les barrages était de 21,2% et la consommation d'eau de 615 millions de litres par jour", a rappelé la municipalité.

Actuellement, le niveau des barrages est de 31,8% et la consommation quotidienne d'eau de 532 millions litres d'eau, a-t-elle ajouté, appelant toutefois la population à poursuivre ses efforts "compte tenu de l'incertitude des précipitations".

L'objectif est de limiter la consommation quotidienne d'eau à 450 millions de litres.

"Nous devons nous assurer que nous nous en tenons à nos objectifs et aux restrictions", à savoir une consommation par jour et par personne de 50 litres, a insisté la municipalité.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
L'Indonésie veut fermer l'île de Komodo pour protéger les dragons
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.048 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.