ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

PLANETE - Publié le 13/06/2018 à 14:53


Crise de l'eau en Afrique du Sud: levée de l'état de catastrophe naturelle


AFP

L'Afrique du Sud a levé mercredi l'état de catastrophe naturelle décrété mi-février en raison de la sécheresse historique qui frappait la région du Cap (sud-ouest), la deuxième ville du pays.

"J'ai décidé de ne pas renouveler l'état de catastrophe naturelle, qui expire le 13 juin 2018", a déclaré le ministre des Affaires traditionnelles Zweli Mkhize.

"La phase aiguë de la sécheresse dans les provinces du Cap occidental (sud-ouest), du Cap oriental (sud-est), du Cap du Nord (nord-ouest) et d'autres poches plus petites du pays touche à sa fin", a expliqué le ministère dans un communiqué.

Mi-février, l'état de catastrophe naturelle avait été décrété dans tout le pays alors que Le Cap était menacée d'une rupture d'approvisionnement en eau potable.

Au prix d'une réduction drastique de sa consommation, la deuxième mégapole sud-africaine a réussi à éviter de justesse le très redouté "jour zéro", où l'eau devait être coupée aux robinets.

Ces dernières semaines, la région du Cap a bénéficié d'importantes précipitations saisonnières.

"A cette époque l'an dernier, le niveau d'eau dans les barrages était de 21,2% et la consommation d'eau de 615 millions de litres par jour", a rappelé la municipalité.

Actuellement, le niveau des barrages est de 31,8% et la consommation quotidienne d'eau de 532 millions litres d'eau, a-t-elle ajouté, appelant toutefois la population à poursuivre ses efforts "compte tenu de l'incertitude des précipitations".

L'objectif est de limiter la consommation quotidienne d'eau à 450 millions de litres.

"Nous devons nous assurer que nous nous en tenons à nos objectifs et aux restrictions", à savoir une consommation par jour et par personne de 50 litres, a insisté la municipalité.

La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
Au Vietnam, les ours d'élevage meurent car leur bile n'a plus la cote
Un drone marin pour recenser et mieux protéger les cétacés en Méditerranée
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Puy du fou: des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.