ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 16/06/2018 à 08:00


Feu vert de l'Europe pour achever le développement d'Ariane 6



Le Conseil de l'Agence spatiale européenne (ESA) a décidé jeudi «l'achèvement du développement» du lanceur Ariane 6 et le démarrage de la phase de transition entre l'actuelle Ariane 5 et le futur lanceur dont le vol inaugural est prévu en 2020, a annoncé l'ESA.

«C'est une très bonne étape qui a été franchie», a déclaré Alain Charmeau, le patron d'ArianeGroup, interrogé par l'AFP. Cette réunion des représentants des états membres de l'ESA à Paris «a permis de régler certains problèmes épineux» qui restaient encore, notamment autour de la répartition de la fabrication industrielle entre les différents pays, a-t-il dit.

Le démarrage de la phase de transition entre les deux lanceurs est également salué par l'industrie. «Maintenant on a la certitude qu'on va pouvoir organiser correctement la réduction de la fabrication des Ariane 5 et la montée en puissance des Ariane 6», en 2021 et 2022, note Alain Charmeau.

En décembre 2014, l'Europe spatiale a décidé de se doter d'un nouveau lanceur, Ariane 6, beaucoup moins coûteux que l'actuelle Ariane 5, pour faire face à la concurrence internationale dans le domaine des lanceurs, notamment celle de l'Américain SpaceX.

Mais ArianeGroup, coentreprise issue de la fusion des activités lanceurs d'Airbus et Safran, reconnaît n'être que partiellement satisfaite de l'issue du Conseil de l'ESA. «Il reste encore à confirmer des engagements de commandes de lanceurs de la part des différentes entités étatiques», partenaires du programme européen, souligne Alain Charmeau.

Le patron d'ArianeGroup avait averti en avril qu'il avait besoin d'avoir ces engagements contractuels «fin juin» afin de pouvoir lancer la production des premiers lots de la future Ariane 6.

«La bonne volonté d'utiliser Ariane 6 est encore confirmée par les décisions d'aujourd'hui. Mais maintenant il faut traduire la bonne volonté en actes» et passer commande, poursuit-il.

«Les usines sont là, les équipes sont là, les premiers prototypes sont en cours de fabrication. Il faut qu'on enchaîne», a-t-il souligné. «C'est pour cela que je mets «la pression», avec tout le respect dû à mes clients» (ESA, Commission européenne, États, agences spatiales nationales).

«Fondamentalement, je ne suis pas inquiet sur le fait qu'on y arrivera», précise-t-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
Découverte d'une particule fondatrice de l'univers
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Le monde admire pour la première fois un trou noir
Japon: la sonde Hayabusa2 tente de créer un cratère sur un astéroïde
Enfin une image d'un trou noir ? Réponse mercredi
Les débris du test antisatellite pas dangereux pour l'ISS, dit l'Inde
Votre voix sur Mars? Tentez le concours
Du méthane sur Mars; une source peut-être localisée
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.