ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 16/06/2018 à 08:10


La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C



La pénurie de dons d'organes pousse les médecins à innover pour accepter les donneurs potentiels contaminés par le virus de l'hépatite C, qui sont de plus en plus nombreux aux Etats-Unis en raison de la crise des opiacés.

Dans certains hôpitaux américains, notamment à Boston, les médecins greffent déjà des organes infectés à des patients volontaires, à qui ils donnent immédiatement un traitement pour éliminer le virus.

A Toronto, une équipe de médecins a publié jeudi lors d'une conférence médicale sur les hépatites les résultats très préliminaires d'un petit essai sur dix patients, selon une autre technique développée depuis des années.

Ils placent le poumon infecté sous perfusion pendant six heures sous un dôme stérile, afin de le traiter pour éliminer le virus. Puis ils le greffent sur le patient, là encore volontaire.

Les médecins ont échoué à à complètement éliminer le virus par cette technique, comme ils l'espéraient. Mais ils en ont réduit la présence de 85%. Les patients doivent donc être traités, pendant 12 semaines, contre l'hépatite C.

Pour le chirurgien Marcelo Cypel qui mène l'essai clinique, ces résultats initiaux sont malgré tout encourageants car ils permettent d'ores et déjà d'élargir la base de donneurs.

"Les patients qui attendent un organe ont environ 20% de risque de mourir sur la liste d'attente", dit-il à l'AFP. "La balance entre risques et avantages penche beaucoup plus du côté des avantages", dit-il.

En outre, ajoute-t-il, "ce sont généralement des organes d'excellente qualité, dont le seul problème est l'hépatite C".

L'épidémie d'overdoses par opiacés, de l'héroïne aux drogues synthétiques comme le fentanyl, fait des ravages aux Etats-Unis, notamment dans le nord-est du pays. Le nombre de morts a quintuplé de 1999 à 2016, et se montait à 42.000 morts cette année-là, un chiffre qui pourrait encore augmenter en 2017.

Aux Etats-Unis, les overdoses fournissent désormais presque autant de donneurs d'organes que les accidents de la route. L'obstacle reste que ces donneurs sont plus susceptibles d'avoir été contaminés par des infections comme le VIH et l'hépatite C, lors d'échanges de seringues.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.