ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

PLANETE - Publié le 18/06/2018 à 19:51


Pesticides: inquiétude pour les oiseaux, les chauve-souris et les saumons en France



Chute du nombre d'oiseaux, mais aussi de chauve-souris ou encore de saumons: l'Agence française pour la biodiversité (AFB) a alerté lundi au sujet des menaces pesant sur le vivant, montrant notamment du doigt l'usage des pesticides.

Une étude choc du CNRS et du Muséum d'histoire naturelle avait révélé en mars le déclin «vertigineux» des oiseaux des campagnes (-60% de moineaux friquet depuis dix ans, un tiers d'alouettes des champs disparues en quinze ans...), qui, en plus, s'accélère ces dernières années.

Le bilan 2018 de l'Office national pour la biodiversité - projet participatif, piloté par l'AFB, qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d'organismes en métropole et en outre-mer - reprend ce constat alarmant.

«Les espèces d'oiseaux des milieux agricoles ont disparu à un rythme assez effarant depuis 30 ans», commente Julien Massetti, chef de projet à l'AFB, décrivant une baisse de ces espèces de 30% entre 1989 et 2017.

Mais le déclin touche aussi les oiseaux des villes, comme les moineaux parisiens, et même depuis 2005 les oiseaux «généralistes» (qui vivent dans tous types de milieux) qui avant contrebalançaient la disparition des autres, poursuit-il, décrivant un «phénomène en train de changer d'ampleur».

Et les oiseaux ne sont pas les seuls menacés.

Les effectifs de chauves-souris, mammifères insectivores, ont diminué de près de 40% en métropole en dix ans, selon l'ONB, qui rappelle que «métropole et outre-mer confondus, près d'une espèce vivante sur trois est en danger de disparition».

L'Office pointe du doigt plusieurs menaces pesant sur les 180 000 espèces présentes sur le territoire français, en premier lieu l'utilisation des pesticides par l'agriculture, mais aussi le rythme «élevé» de l'artificialisation des sols: entre 2006 et 2015, la métropole a perdu près de 600 000 hectares de terres agricoles et d'espaces naturels, soit l'équivalent d'un département comme la Seine-et-Marne, remplacés principalement par des surfaces goudronnées.

L'AFB s'inquiète aussi du sort de poissons qui vivent entre mer et eau douce, comme l'anguille et le saumon atlantique. Pour ce dernier qui se reproduit dans une cinquantaine de fleuves et rivières français, (Rhin, Loire, Garonne, Dordogne...), le linéaire de cours d'eau qu'ils fréquentent a baissé de 70% depuis 1900, selon l'AFB.

Dans la Loire, le nombre de saumons par an est passé de 100 000 au XIXe siècle, à moins de 1000 aujourd'hui, «en dessous du seuil minimum pour assurer le maintien des stocks».

Un rituel juif incluant des sacrifices de poulets résiste aux critiques
La fonte du permafrost menace la lutte contre le réchauffement climatique
Début de la construction de la première centrale solaire flottante de France
Le volume des déchets pourrait augmenter de 70 pour cent dans le monde d'ici 2050
Les déchets de la pêche commerciale dans le collimateur du G7
Au large de Vallauris, un mois pour remonter des milliers de pneus immergés
Plaie pour les Antilles, la sargasse est une aubaine pour d'autres
La maladie prospère sur les platanes du canal du midi, un site Unesco potentiellement menacé ?
Cent jours sans gel au Pic du Midi: un nouveau record historique
Côte d'Ivoire: des voiturettes solaires pour remplacer les taxis-brousse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.