ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

PLANETE - Publié le 18/06/2018 à 19:51


Pesticides: inquiétude pour les oiseaux, les chauve-souris et les saumons en France



Chute du nombre d'oiseaux, mais aussi de chauve-souris ou encore de saumons: l'Agence française pour la biodiversité (AFB) a alerté lundi au sujet des menaces pesant sur le vivant, montrant notamment du doigt l'usage des pesticides.

Une étude choc du CNRS et du Muséum d'histoire naturelle avait révélé en mars le déclin «vertigineux» des oiseaux des campagnes (-60% de moineaux friquet depuis dix ans, un tiers d'alouettes des champs disparues en quinze ans...), qui, en plus, s'accélère ces dernières années.

Le bilan 2018 de l'Office national pour la biodiversité - projet participatif, piloté par l'AFB, qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d'organismes en métropole et en outre-mer - reprend ce constat alarmant.

«Les espèces d'oiseaux des milieux agricoles ont disparu à un rythme assez effarant depuis 30 ans», commente Julien Massetti, chef de projet à l'AFB, décrivant une baisse de ces espèces de 30% entre 1989 et 2017.

Mais le déclin touche aussi les oiseaux des villes, comme les moineaux parisiens, et même depuis 2005 les oiseaux «généralistes» (qui vivent dans tous types de milieux) qui avant contrebalançaient la disparition des autres, poursuit-il, décrivant un «phénomène en train de changer d'ampleur».

Et les oiseaux ne sont pas les seuls menacés.

Les effectifs de chauves-souris, mammifères insectivores, ont diminué de près de 40% en métropole en dix ans, selon l'ONB, qui rappelle que «métropole et outre-mer confondus, près d'une espèce vivante sur trois est en danger de disparition».

L'Office pointe du doigt plusieurs menaces pesant sur les 180 000 espèces présentes sur le territoire français, en premier lieu l'utilisation des pesticides par l'agriculture, mais aussi le rythme «élevé» de l'artificialisation des sols: entre 2006 et 2015, la métropole a perdu près de 600 000 hectares de terres agricoles et d'espaces naturels, soit l'équivalent d'un département comme la Seine-et-Marne, remplacés principalement par des surfaces goudronnées.

L'AFB s'inquiète aussi du sort de poissons qui vivent entre mer et eau douce, comme l'anguille et le saumon atlantique. Pour ce dernier qui se reproduit dans une cinquantaine de fleuves et rivières français, (Rhin, Loire, Garonne, Dordogne...), le linéaire de cours d'eau qu'ils fréquentent a baissé de 70% depuis 1900, selon l'AFB.

Dans la Loire, le nombre de saumons par an est passé de 100 000 au XIXe siècle, à moins de 1000 aujourd'hui, «en dessous du seuil minimum pour assurer le maintien des stocks».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.050 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.