ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 13 Novembre 2018

SEXO - Publié le 19/06/2018 à 12:16


Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque



Des médecins de l'école Johns Hopkins de Baltimore aux Etats-Unis ont étudié le lien possible entre trouble de l'érection et maladie cardiaque. Selon eux, le dysfonctionnement érectile serait un signe précoce de maladie cardiaque.

Première cause de mortalité chez les femmes et les hommes, les maladies cardiaques n'agissent pas de la même façon d'un individu à un autre, les risques et les symptômes n'étant pas toujours les mêmes. Les femmes auront tendance à être davantage stressée émotionnellement parlant ou à subir plus de changement hormonaux.

Pour les hommes, l'hypertension artérielle, l'obésité, le tabagisme ou le syndrome métabolique sont autant de facteurs avant-coureurs d'une maladie cardiaque, qui touche un quart des hommes de moins de 40 ans aux Etats-Unis.

Pour la première fois, le Dr. Michael Blaha, professeur à Baltimore, et son équipe ont étudié le dysfonctionnement érectile comme un facteur de risque indépendant de maladie cardiaque chez les hommes. Pendant près de quatre ans, ces chercheurs ont suivi 1914 hommes âgés de 60 à 78 ans pour étudier le lien possible entre dysfonctionnement du cœur et de l'érection.

Avec 115 accidents vasculaires cérébraux (AVC), attaques cardiaques ou arrêts cardiaques enregistrés, les chercheurs ont analysé ces données pour arriver à la conclusion que plus de 6% des hommes atteints de dysfonction érectile éprouvaient ces problèmes cardiaques, alors que ces formes de maladies cardiaques touchaient seulement 2,6% des hommes n'ayant pas de dysfonction sexuel.

Après prise en compte de facteurs de risque supplémentaires (cholestérol, obésité…), le risque reste presque deux fois plus élevé chez les hommes atteints de dysfonction érectile.

"Nos résultats révèlent que la dysfonction érectile est, en soi, un puissant prédicateur du risque cardiovasculaire", a commenté le Dr. Blaha. "Nos résultats suggèrent que les cliniciens devraient effectuer un dépistage plus ciblé chez les hommes souffrant de dysfonction érectile, indépendamment des autres facteurs de risque cardiaques".L'étude a été publiée dans la revue Circulation.

Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Angoulême: un site exceptionnel témoin du changement climatique à la préhistoire
Une nouvelle industrie spatiale émerge: le dépannage en orbite
14-18: à Spincourt, un cimetière oublié livre ses premiers secrets
La plus ancienne peinture figurative connue a été réalisée en Asie
Du cuir aux carburants, l'impact de nos consommations sur la déforestation
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.